Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
11 sept.
Prochain événement dans
37 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
65 jours
23 oct.
Prochain événement dans
79 jours
31 oct.
Prochain événement dans
87 jours

Allison : L'héritage de Ferrari, un fardeau qui les amène à s'égarer

partages
commentaires
Allison : L'héritage de Ferrari, un fardeau qui les amène à s'égarer
Par :
18 juil. 2020 à 09:45

Le directeur technique de Mercedes, James Allison, pense que Ferrari subit la pression de son héritage, ce qui pousse la Scuderia à avoir une vision à court terme.

James Allison a travaillé deux fois pour Ferrari, une première durant l'ère Michael Schumacher, et la seconde entre 2013 et 2016. Depuis, il a aidé Mercedes à continuer sa domination et peut juger des forces et faiblesses de chacune des équipes. Ferrari est actuellement en retrait après un début de saison 2020 difficile, le management et ses décisions sont déjà surveillés de près. Pour Allison, un facteur de ces difficultés est la distance que Ferrari ne parvient pas à mettre avec la pression à laquelle chacun fait face au sein de la Scuderia.

"Travailler chez Ferrari est un plaisir incroyable, mais le pays est tellement derrière l'équipe, la marque est si forte, et son Histoire et son héritage sont si importants que l'on a l'impression de faire partie d'une [structure] très importante, et c'est la vraie force de ce groupe", a déclaré Allison. "Mais c'est aussi probablement le plus gros fardeau qu'ils ont à porter, car cette affection et cette joie que partage le pays dans les succès de Ferrari apporte une pression énorme quand les choses ne vont pas. Et cette pression est appliquée de l'extérieur par la presse d'une manière bien plus importante que dans d'autres équipes."

Lire aussi:

"Cela tend à faire prendre à l'équipe des décisions à court terme et la fait s'égarer, plutôt que de construire des fondations solides qui pourront la porter d'année en année. C'est un mélange de ces hauts et de ces bas qui ont, à leur base, la même origine, qui est le désir énorme au sein de l'équipe et à l'extérieur, de voir la marque Ferrari se battre à l'avant du peloton."

Ferrari fait face à une double dose de difficultés cette année puisque son moteur a perdu en performance avec les vérifications renforcées du débit de carburant et de la gestion d'énergie, tandis que l'ajout d'appui aérodynamique a résulté en une monoplace avec trop de traînée. La SF1000 a été largement évoluée pour le Grand Prix de Styrie et l'équipe espère faire des progrès ce week-end en Hongrie.

La FIA s'attend à une nouvelle réclamation de Renault en Hongrie

Article précédent

La FIA s'attend à une nouvelle réclamation de Renault en Hongrie

Article suivant

Grosjean est "désolé" après ses propos sur l'avenir de Haas en F1

Grosjean est "désolé" après ses propos sur l'avenir de Haas en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Jonathan Noble