Alonso a raison de dire que la F1 est prévisible, selon Bratches

partages
commentaires
Alonso a raison de dire que la F1 est prévisible, selon Bratches
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
22 août 2018 à 08:31

Le responsable commercial de la F1, Sean Bratches, estime que Fernando Alonso a raison de dire que la discipline est devenue trop prévisible, mais insiste sur le fait que des projets sont en place pour améliorer la situation dans le futur.

Au moment d'expliquer sa décision de ne pas courir en F1 en 2019, Alonso a clairement pointé du doigt la prévisibilité, et le manque d'opportunité pour les équipes en dehors de l'actuel top 3 de gagner des courses, comme un facteur majeur de ce choix.

"Si j'avais été son responsable de la communication, je lui aurais conseillé d'utiliser des mots différents", a déclaré Bratches à ce sujet. "Mais je pense qu'il y a une opportunité pour la F1 d'être moins prévisible, et je pense qu'il est important que nous y parvenions. Si vous regardez depuis la saison 2015 [et même depuis 2014], seules trois équipes ont gagné un Grand Prix, donc c'est assez prévisible."

Lire aussi :

Le responsable de Liberty Media compare ainsi la F1 au football, où il y a toujours une chance pour les équipes du bas de tableau de battre celles qui sont aux avant-postes. "Si vous regardez la Premier League [le championnat de football anglais], depuis la saison 2014-2015, les trois équipes du fond de classement ont soit battu soit fait match nul avec les équipes du top 6 29% du temps."

"Donc, disons que vous soyez un fan de Cardiff, à moins d'être un fou optimiste – en mettant Leicester City de côté –, vous pouvez ne pas penser que vous allez remporter la Premier League, mais quand vous jouez Chelsea ou Manchester City, vous savez que vous pouvez gagner le match, et ça arrive dans les faits."

"Cela n'arrive pas en F1. Je pense qu'il a raison, et nous avons un projet pour corriger cela. J'aimerais bien qu'il soit encore là pendant dix ans pour y prendre part. C'est un tel ambassadeur pour la discipline, un tel héros, une légende, j'espère que sa marque restera de nombreuses années."

Lors de l'annonce de son départ, Alonso a fait référence aux efforts de la F1 pour le faire changer d'avis et Bratches a reconnu que voir l'Espagnol partir était un coup dur. "Je suis déçu d'un point de vue business. Il est là depuis longtemps, au plus haut niveau. Je respecte sa décision de partir et j'espère que nous pourrons l'engager comme ambassadeur de cette superbe discipline à l'avenir."

Prochain article Formule 1
Marko : Ricciardo aura du mal à refaire un shoey dans un futur proche

Previous article

Marko : Ricciardo aura du mal à refaire un shoey dans un futur proche

Next article

Le programme TV du GP de Belgique, en clair sur TF1

Le programme TV du GP de Belgique, en clair sur TF1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Shop Now
Équipes McLaren Shop Now
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités