Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
83 jours

Grosjean accidenté dans les stands : "Nous en avons rigolé"

partages
commentaires
Par :

Le pilote français s'est fait remarquer dès le début du week-end à Silverstone, en endommageant sa monoplace dans les stands. Une mésaventure qu'il préfère prendre avec philosophie.

Au cœur de l'actualité à cause d'ennuis étonnants avec son sponsor titre Rich Energy, l'écurie Haas F1 Team se serait probablement bien passée du coup de projecteur supplémentaire que lui a offert Romain Grosjean vendredi matin à Silverstone. Au début des premiers essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, le Français a perdu le contrôle de sa monoplace dans la voie des stands, brisant au passage un aileron avant. Mais il assure que tout le monde en a finalement plutôt rigolé… "Pneus froids, et quand j'ai désactivé le limiteur, la voiture est partie en tête-à-queue", raconte Grosjean. "C'était un moment un peu embarrassant, dirons-nous ! C'est la vie. Nous en avons rigolé, je pense que c'est ce que l'on devrait faire." 

Lire aussi:

Les mésaventures ne se sont pas arrêtées là puisqu'une fois sa séance véritablement lancée, il a connu un nouveau tête-à-queue, en piste cette fois. Un incident qui a toutefois touché de nombreux pilotes vendredi, alors que tous découvraient le nouvel asphalte de Silverstone dans des conditions venteuses. Selon Grosjean, plusieurs facteurs expliquent cette deuxième perte de contrôle, dont un set-up "pas idéal", mais aussi les bosses et la poussière. "Quand on n'a pas encore fait de premier run, c'est difficile de prendre immédiatement ses marques", plaide-t-il. "C'était mon premier tour, je ne savais pas à quoi m'attendre. L'adhérence était incroyable dans les virages 3 et 4, je m'attendais à ce que ce soit pareil dans le virage 6, mais ce n'était pas le cas."

Une monoplace vulnérable au vent

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19

Quoi qu'il en soit, Haas a connu une nouvelle journée difficile, même si Kevin Magnussen a pris une 12e place convenable en EL2. Grosjean, lui, avait fait le choix peu anodin de revenir au package de début de saison, offrant ainsi la possibilité d'une comparaison directe entre les deux monoplaces tout au long du week-end. Ce rétropédalage n'est pas totalement remis en cause, mais il a toutefois rendu la VF-19 du Français plus vulnérable aux rafales de vent.

"Nous savions que l'évolution apportée à Barcelone représentait un très bon pas en avant pour la sensibilité au vent", précise-t-il. "C'est quelque chose qui était une faiblesse pour nous. Aujourd'hui [vendredi], au niveau de la performance avec le vent, je ressentais la même chose qu'à Bahreïn et en Chine lorsqu'il y avait des rafales. Les sensations dans la voiture quand il n'y a pas de vent sont vraiment bonnes, j'ai un meilleur feeling qu'avec le nouveau package. Mais la performance est encore un peu en retrait."

Romain Grosjean, Haas F1
Leclerc pessimiste à cause de pneus avant "dans un sale état"

Article précédent

Leclerc pessimiste à cause de pneus avant "dans un sale état"

Article suivant

Todt veut une réflexion sur le retour des ravitaillements en F1

Todt veut une réflexion sur le retour des ravitaillements en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine