Horner loue "l'une des meilleures prestations" de Verstappen

Au Grand Prix de Hongrie, lors d'un week-end difficile pour Red Bull, Max Verstappen est parvenu à déjouer les pronostics en s'imposant depuis la dixième place sur la grille de départ. Une performance que Christian Horner, le directeur d'équipe, a jugée étincelante.

Horner loue "l'une des meilleures prestations" de Verstappen

En remportant le Grand Prix de Hongrie en partant dixième, Max Verstappen a frappé fort. Non seulement le Néerlandais a porté son avance à 80 points au championnat avant la pause estivale, assommant encore plus ses adversaires, mais il a également gagné en s'élançant au-delà de la deuxième ligne, ce qu'il n'avait jamais fait auparavant.

Et la victoire de Verstappen a une saveur toute particulière pour Christian Horner. Le directeur de Red Bull Racing, qui a vu ses voitures démarrer le week-end en bas de la côte puis la remonter à vive allure, a saluée la "performance phénoménale" du Champion du monde en titre, la rangeant parmi ses meilleurs récitals.

"Nous étions hors du coup vendredi, nous avons eu une journée difficile [samedi] malgré le sentiment d'avoir mis la voiture dans une bien meilleure fenêtre", a expliqué Horner. "Ensuite, [nous avons fait] une course vraiment compétitive. Il y a eu un petit problème d'embrayage au début avec Max que nous avons dû gérer, mais une fois que nous l'avons résolu, nous avons pu le libérer. C'était l'une de ses meilleures prestations."

L'étreinte entre Max Verstappen et Christian Horner à Budapest.

L'étreinte entre Max Verstappen et Christian Horner à Budapest.

Rapidement remonté en quatrième position, Verstappen devait encore dépasser les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz, favoris pour la victoire. Le changement de conditions de piste par rapport aux essais libres, dû aux averses de samedi et dimanche, et la mauvaise exécution de la stratégie du Cheval cabré a néanmoins facilité la tâche de Red Bull.

"Je ne peux me concentrer que sur notre performance et nous avons fait un excellent travail [en course]", a d'abord rappelé Horner. "Dès que nous avons vu Charles passer en pneus durs, dès que les pneus à bandes blanches ont été enfilés, nous nous sommes dits : 'OK, nous avons vraiment une chance maintenant'. Checo [Pérez] a été fantastique parce qu'il avait une stratégie différente et a laissé Max se mettre immédiatement derrière Charles pour faire le dépassement."

Et Sergio Pérez n'est pas en reste. Même si le Mexicain a échoué à monter sur le podium, décrochant la cinquième place devant Charles Leclerc, Horner a souligné qu'il avait le tandem Russell-Sainz dans le viseur avant la neutralisation par Virtual Safety Car en fin de parcours, de quoi lui valoir les félicitations du jury également.

"J'ai fait une blague", a confié Horner. "J'ai dit : 'Checo est déjà parti en vacances', et il est allé le dire à tout le monde ! Regardez la course de Checo dans la seconde moitié. Je pense que sans ce VSC, il aurait pu se battre pour le podium. Il était une seconde et demie plus rapide que George et Carlos dans les derniers tours, il allait très, très vite. Je pense qu'avec une remise à zéro pendant la pause estivale, pour comprendre ce qui n'a pas bien fonctionné pour lui lors des dernières courses, il reviendra plus fort à Spa."

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Face au risque de lésions cérébrales, la FIA doit agir selon Wolff
Article précédent

Face au risque de lésions cérébrales, la FIA doit agir selon Wolff

Article suivant

Leclerc : Ferrari et moi allons "surmonter" nos faiblesses

Leclerc : Ferrari et moi allons "surmonter" nos faiblesses