Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Incident en Q2 : Verstappen et Kvyat taclent Hamilton

partages
commentaires
Incident en Q2 : Verstappen et Kvyat taclent Hamilton
Par :
Co-auteur: Scott Mitchell
3 nov. 2019 à 09:30

Max Verstappen et Daniil Kvyat n'ont pas du tout apprécié le comportement de Lewis Hamilton en Q2 au Grand Prix des États-Unis, le Britannique ayant selon eux provoqué l'incident lors duquel ils ont failli s'accrocher.

L'ensemble des concurrents se préparaient pour leur dernier tour lancé dans la seconde phase des qualifications sur le Circuit des Amériques, et comme souvent dans ce contexte, les pilotes ralentissaient à l'approche du dernier virage afin de laisser un peu de marge avec les voitures qui les précédaient. Devancé par les Ferrari et par la Toro Rosso de Daniil Kvyat, Max Verstappen s'est fait doubler dans le triple droite par Lewis Hamilton, qui avait été averti à la radio qu'il risquait d'y avoir "un petit bouchon" dans le dernier secteur.

Lire aussi :

Le jeune Néerlandais ne s'est pas laissé faire et a réaccéléré pour tenter de repasser Hamilton dans l'avant-dernier virage... où le pilote Mercedes s'est lui-même porté à l'intérieur de Kvyat. Verstappen a été contraint de ralentir et de passer sur le vibreur, mais Hamilton a ensuite ralenti pour tenter de créer un écart avec les Ferrari... et s'est fait repasser par la Red Bull et la Toro Rosso, si bien qu'il a quasiment dû s'immobiliser avant d'entamer son tour lancé.

 

En franchissant la ligne de départ, Verstappen a lancé à la radio : "Lewis nous a tous niqués ! Ce qui se passe, c'est son problème, putain." Plus diplomatique à froid, le pilote de la marque au taureau ne décolérait pas pour autant : "Nous nous alignions tous pour faire notre tour, pour arriver au dernier virage : Seb [Vettel] était la première Ferrari devant Charles [Leclerc], puis j'avais Dany devant moi. Nous ralentissions tous, et Lewis est arrivé comme s'il n'y avait personne, il n'en avait rien à faire. Je me suis dit : 'Si tu t'en fous, je m'en fous'. Je voulais récupérer ma position, car tout le monde se respecte à ce stade pour commencer le tour. C'est pourquoi c'est passé si près."

Sebastian Vettel, Ferrari, avec Max Verstappen, Red Bull Racing

Hamilton et Verstappen ont aisément composté leur ticket pour la Q3, se classant quatrième et cinquième respectivement, mais Kvyat a échoué à 0"274 de la dixième place occupée par son coéquipier Pierre Gasly, son tour ayant été supprimé pour non-respect des limites de la piste alors qu'il avait initialement pris la 11e position.

Le Russe était perplexe quant à l'attitude de Verstappen et surtout de Hamilton : "Je ne sais pas ce qu'ils faisaient, à vrai dire, c'était assez stupide – enfin, pas stupide, simplement évitable. Je ne comprends simplement pas pourquoi ils se battaient autant dans le tour de sortie, et au final, cela nous a tous perturbés, cela a compromis notre tour à tous les trois. J'ai dû commencer le tour avec des pneus très froids. Mais bon, ça allait."

"En théorie, on veut avoir un ordre, mais certains pilotes ne respectent pas cet ordre, puis c'est la pagaille. Et je pense que c'est Lewis qui a provoqué ça. Peu importe pour lui, c'est la Q2, il passe très facilement en Q3. Mais pour moi, c'était un problème. En fin de compte, il a tenté de passer en premier, mais il a commencé le tour derrière nous deux, donc je n'ai pas compris l'intérêt."

Verstappen et Hamilton seront finalement troisième et cinquième sur la grille respectivement, le quintuple Champion du monde ayant besoin d'un top 8 en course pour remporter le sixième titre de sa carrière.

Article suivant
McLaren verrouille la quatrième ligne à Austin

Article précédent

McLaren verrouille la quatrième ligne à Austin

Article suivant

Red Bull optimiste pour 2020 après les erreurs de 2019

Red Bull optimiste pour 2020 après les erreurs de 2019
Charger les commentaires