Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Nouveau style de pilotage pour Leclerc : "C'est le jour et la nuit"

partages
commentaires
Nouveau style de pilotage pour Leclerc : "C'est le jour et la nuit"
Par :
11 mai 2018 à 07:10

Auteur du meilleur résultat de sa jeune carrière en Formule 1 lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan, Charles Leclerc révèle avoir adapté son style de pilotage pour tirer le meilleur de la Sauber C37.

Charles Leclerc, Sauber C37, sur la grille
Charles Leclerc, Sauber, sur la grille de départ
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber, sur la grille
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Charles Leclerc, Sauber C37

Charles Leclerc est souvent parti à la faute en ce début de saison, que ce soit en essais hivernaux ou lors des trois premiers Grands Prix. Cependant, à Bakou, le Monégasque a réalisé une performance remarquable pour franchir le drapeau à damier à la sixième place, alors qu'il était 13e sur la grille.

Champion GP3 en 2016 et F2 en 2017, Leclerc a expliqué s'être alors habitué à un style de pilotage survireur qui ne convenait pas à sa nouvelle monture, d'où ses nombreux tête-à-queue. Il s'est donc logiquement rapproché des réglages de son coéquipier Marcus Ericsson.

"Les voitures de GP3 et de Formule 2, on les pilote avec beaucoup plus de survirage, c'est ainsi qu'on va vite", souligne Leclerc. "Je ne m'attendais pas à être plus rapide en me dirigeant vers des réglages sous-vireurs en F1, mais il semble que ces voitures fonctionnent ainsi. Il faut juste que je m'y habitue."

"J'ai beaucoup progressé en raison de l'approche que nous avons adoptée au niveau des réglages. Nous avons choisi une voiture plus sous-vireuse pour moi. La mienne était bien trop imprévisible et il était très difficile de ne pas commettre d'erreur. Nous avons visé un équilibre plus sous-vireur, et pour moi, c'est le jour et la nuit."

Grâce à son résultat remarquable, Leclerc est parvenu à devenir le premier monégasque à marquer des points en Formule 1 depuis le podium de Louis Chiron au Grand Prix de Monaco 1950.

Propos recueillis par Scott Mitchell

Article suivant
Une McLaren et une Red Bull très différentes à Barcelone

Article précédent

Une McLaren et une Red Bull très différentes à Barcelone

Article suivant

Renault exhorte Red Bull à prendre une décision pour 2019

Renault exhorte Red Bull à prendre une décision pour 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Alfa Romeo
Auteur Scott Mitchell