Maldonado - "Je ne suis pas responsable des derniers abandons"

partages
commentaires
Maldonado -
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Traduit par: René Fagnan
12 sept. 2015 à 08:27

Pilote de l’écurie Lotus de Formule 1, Pastor Maldonado affirme ne pas être frustré par le déroulement de la saison, même si la malchance semble s’acharner sur lui.

Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 sort des stands
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23

Lors du Grand Prix d’Italie disputé dimanche dernier, le Vénézuélien a dû abandonner après un accrochage survenu au premier passage de la première chicane. À Spa en Belgique, Maldonado avait aussi abandonné très tôt durant l’épreuve après que le choc du passage sur un vibreur ait coupé l’alimentation de sa monoplace.

En 11 départs jusqu’ici cette saison, Pastor Maldonado n’a rallié l’arrivée qu’à quatre reprises.

Ce n’est pas frustrant ; c’est la course automobile”, a-t-il confié à Motorsport.com après son abandon à Monza. “Je ne suis pas responsable des derniers abandons qui m’ont affecté. J’ai une part limitée dans certains autres, mais ce sont plutôt mes rivaux qui m’accrochent. De toutes façons, c’est la course, et je regarde vers l’avant”.

Départ mouvementé à Monza

Il raconte ce qui s’est passé au départ en Italie : “Visionnez les images. Une des Sauber [Felipe Nasr] percute Romain [Grosjean] à l’amorce du freinage. Je crois que cela a brisé sa suspension arrière. À cause du bris, il a tapé contre la voiture de Hülkenberg, et ce dernier m’a heurté. Nous étions côte-à-côte, mais l’impact est survenu à l’avant droit. Voilà, je n’ai rien pu faire”.

Le Vénézuélien reste toutefois pleinement en confiance pour le prochain Grand Prix à Singapour : “Ça devrait aller. Nous avons connu de bonnes courses, même lorsque les conditions étaient difficiles, alors nous espérons récupérer quelques points perdus”.

Maldonado espère aussi que Lotus pourra disposer de la plus récente version de l’unité de puissance Mercedes vue à Monza. “C’était impressionnant, n’est-ce pas? Cela nous aiderait beaucoup”, termine-t-il. 

Prochain article Formule 1
10 septembre 1978 - Le monde de la F1 perdait le grand Ronnie Peterson

Previous article

10 septembre 1978 - Le monde de la F1 perdait le grand Ronnie Peterson

Next article

5 choses à savoir sur le Grand Prix de Singapour

5 choses à savoir sur le Grand Prix de Singapour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado
Équipes Lotus F1 Shop Now
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités