Piastri et Zhou ont roulé avec Alpine à Silverstone

Alpine a donné à deux de ses protégés l'opportunité de rouler en Formule 1 cette semaine à Silverstone.

Oscar Piastri, Renault F1 R.S.18
Oscar Piastri, Renault F1 R.S.18
1/4

Photo de: Alpine

Oscar Piastri, Renault F1 R.S.18
Oscar Piastri, Renault F1 R.S.18
2/4

Photo de: Alpine

Guanyu Zhou, Renault F1 R.S.18
Guanyu Zhou, Renault F1 R.S.18
3/4

Photo de: Alpine

Guanyu Zhou, Renault F1 R.S.18
Guanyu Zhou, Renault F1 R.S.18
4/4

Photo de: Alpine

L'un est dans sa troisième campagne en Formule 2, l'autre débute dans l'antichambre de la F1, et ils sont en tête du championnat : Guan Yu Zhou et son dauphin Oscar Piastri ont été récompensés de leurs performances récentes par des essais au volant de la Renault R.S.18, mardi et mercredi à Silverstone.

Lire aussi :

Piastri a parcouru 86 tours sur piste humide lors de la première journée avant de passer le relais à son collègue de l'Alpine Academy, qui a bénéficié d'une météo plus clémente et a engrangé 106 boucles. C'était leur deuxième et cinquième expérience en Formule 1 respectivement.

"C'était une expérience incroyable de retrouver le volant d'une F1", déclare Piastri. "Il n'existe pas beaucoup mieux que le pilotage d'une F1 à Silverstone. C'était un peu humide dans la matinée, mais nous avons bouclé pas mal de tours dans l'après-midi avec quelques simulations de qualifications et de course au programme. J'ai beaucoup appris durant cette journée que je ne suis pas près d'oublier. J'espère que c'est la première expérience d'une longue liste au volant d'une F1 à Silverstone."

"C'était une excellente journée hier", ajoute Zhou. "C'était tellement agréable de quitter Monaco pour Silverstone et ressentir tous les appuis d'une Formule 1. C'est incroyable. Je me suis tout de suite adapté à la voiture même si c'était la première fois que je pilotais une F1 cette année. Nous avons eu quelques averses, mais cela n'a pas trop impacté notre programme et je suis satisfait des progrès que nous avons réalisés sur le plan collectif, mais aussi d'un point de vue personnel."

Quant à Mia Sharizman, directeur de l'Alpine Academy, il salue l'apprentissage de ses deux pilotes. "Notre programme s'est bien déroulé, malgré le mauvais temps pour Oscar", commente le Malaisien. "Il a parcouru environ 500 km, soit plus d'une distance de course en F1 et c'est une excellente chose comme il s'agissait de sa deuxième apparition seulement au volant d'une F1. Son objectif était de se familiariser avec la voiture et de poursuivre son développement."

"En parallèle, Zhou est toujours plus mature et a récemment fait des progrès gigantesques pour sa troisième année dans le programme d'essais. Cela se reflète dans son programme avec la R.S.18, où il a bouclé 106 tours, son plus grand kilométrage en une seule journée en F1. Tous les deux tireront des leçons précieuses de ces deux journées et nous continuerons à étudier de nouvelles opportunités d'essais pour tous nos pilotes de l'Alpine Academy." Académie dont fait également partie Christian Lundgaard, qui connaît un début de saison plus difficile en Formule 2. Trahi par la mécanique à Monaco, le Danois n'est que 12e du classement général.

partages
commentaires
Mercedes dévoile une vidéo du retrait de la roue de Bottas
Article précédent

Mercedes dévoile une vidéo du retrait de la roue de Bottas

Article suivant

Alpine, la thèse du bug monégasque ?

Alpine, la thèse du bug monégasque ?
Charger les commentaires