Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
54 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
103 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
117 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
138 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
152 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
159 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
173 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
187 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
215 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
243 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
257 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
271 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
292 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
306 jours

Räikkönen chez Sauber : Vasseur ne ferme aucune porte

partages
commentaires
Räikkönen chez Sauber : Vasseur ne ferme aucune porte
Par :
20 juil. 2018 à 17:27

Frédéric Vasseur a évoqué sereinement la rumeur folle qui enverrait le Champion du monde 2007 chez Sauber la saison prochaine. Entre relativisme, réalisme et pragmatisme, difficile de lire entre les lignes !

Charles Leclerc, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Ferrari. Zak Mauger
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Charles Leclerc, Sauber C37
Frederic Vasseur, Sauber, Team Principal
Charles Leclerc, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari
Le logo Alfa Romeo sur la Sauber
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Charles Leclerc, Sauber C37

Tandis que la probabilité d'assister à un transfert de Charles Leclerc pour rejoindre Ferrari devient de plus en plus forte, voir Kimi Räikkönen faire le chemin inverse entre la Scuderia et Sauber pourrait répondre à une certaine logique.

Il se dit que Ferrari aurait le droit de nommer un des deux pilotes de l'écurie suisse, avec qui un partenariat étroit a été noué sous la forme d'une entente avec Alfa Romeo depuis cette année. Actuellement troisième pilote de Sauber, et membre de la Ferrari Driver Academy depuis 2016, Antonio Giovinazzi serait un candidat évident puisque aucun autre pilote du programme junior de la Scuderia n'est suffisamment qualifié pour être titulaire en F1 en 2019.

Lire aussi:

Cependant, certaines rumeurs laissent entendre que ce baquet pourrait être dévolu à Kimi Räikkönen, dans le but de conserver le pilote finlandais au sein de la famille Ferrari tout en lui permettant de poursuivre sa carrière en Formule 1.

Frédéric Vasseur, directeur de l'écurie Sauber, n'a pas éludé la question lorsqu'elle lui a été posée. Ou plus précisément quand il lui a été demandé si l'arrivée d'un Champion du monde ne viendrait pas mettre trop de pression sur une équipe comme la sienne.

"C'est un problème de riche, non ?" répond le Français. "Je m'en fiche, je veux avoir les meilleurs dans la voiture, c'est le plus important pour l'équipe, et il n'y a pas de sacrifice de performance à faire. C'est bien mieux d'avoir un Champion du monde que quelqu'un qui n'a rien gagné."

"Je me focalise juste sur la performance", ajoute-t-il. "Le plus important pour moi est d'avoir le meilleur duo de pilotes l'année prochaine, ainsi qu'à l'avenir. C'est ma seule préoccupation."

Pas de sentiments

Le fait que Räikkönen connaisse Sauber pour y avoir débuté en Formule 1 en 2001 restera une coïncidence dans le cas où un tel transfert, retentissant, viendrait à se conclure. Frédéric Vasseur insiste sur la notion de performance, tout comme il exclut de se laisser emmener par de quelconques sentiments issus de son parcours en formules de promotion, lors duquel il a contribué à la formation de nombreux pilotes.

"Franchement, ce ne serait pas une bonne approche", prévient-il. "Le plus important pour moi dans la sélection et le choix d'un pilote, c'est d'avoir une approche sensée, et pas basée sur le fait que j'ai fait rouler un pilote en F3 il y a 15 ans, ou qu'il a roulé pour Sauber il y a dix ans."

Présent en essais libres vendredi matin à Hockenheim avec Sauber, Giovinazzi reste un candidat solide pour le moment. Vasseur l'assure, "il sera sur la liste, c'est certain". "Nous ferons des EL1 ensemble et c'est probablement la meilleure manière pour moi de faire connaissance avec lui, de se comprendre. Nous avons fait pareil l'année dernière avec Charles, et c'était un pas important dans notre collaboration."

Concernant le pouvoir de décision de Ferrari, Vasseur relativise et préfère évoquer une discussion entre les deux parties qu'un choix totalement dicté depuis Maranello. "Nous discuterons avec Ferrari", admet-il. "Ce n'est pas une question de droits, mais nous discuterons. Il n'y a pas une liste de chaque côté... Mais je crois qu'au final, pour Alfa Romeo, le plus important est que l'équipe soit performante, et nous devons trouver le meilleur line-up et les deux meilleurs garçons pour l'avenir de l'équipe."

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Malgré le blistering, Ferrari trace sa route

Article précédent

Malgré le blistering, Ferrari trace sa route

Article suivant

Pronostiquez le GP d'Allemagne pour gagner un abonnement à F1 Racing !

Pronostiquez le GP d'Allemagne pour gagner un abonnement à F1 Racing !
Charger les commentaires