Red Bull : Il était "totalement logique" de préférer Gasly à Sainz

partages
commentaires
Red Bull : Il était "totalement logique" de préférer Gasly à Sainz
Par :
12 juil. 2019 à 07:32

Malgré les difficultés de Pierre Gasly en ce début de saison, Red Bull Racing lui renouvelle sa confiance et affirme ne pas regretter d'avoir laissé filer Carlos Sainz.

Lorsque Daniel Ricciardo a décidé à la surprise générale de rejoindre Renault pour la saison 2019, au début de la trêve estivale, Red Bull a dû lui trouver un remplaçant, avec deux options évidentes : d'un côté Pierre Gasly, auteur d'une première campagne convaincante chez Toro Rosso, et de l'autre Carlos Sainz, prêté à Renault par Red Bull l'an passé. À ce stade de la saison, Sainz n'avait marqué que 30 points, à comparer aux 52 de son coéquipier Nico Hülkenberg. C'est finalement le Français qui avait été choisi.

Or, la situation semble s'être inversée cette année, puisque Gasly est largement dominé par son nouveau partenaire Max Verstappen, tandis que Sainz (qui n'a plus aucun lien avec la marque au taureau) s'épanouit pleinement chez McLaren – à tel point qu'il a engrangé 30 points sur les six derniers Grands Prix, soit autant que... Gasly. Néanmoins, il n'y a pas de regrets chez Red Bull.

Lire aussi:

"Je suis content pour Carlos qu'il fasse du bon travail", déclare Christian Horner, directeur de l'écurie de Milton Keynes. "C'est bien de le voir libérer son potentiel dans la McLaren. Avec toutes les données qui étaient à notre disposition, il était totalement logique que Pierre soit le meilleur choix. Avec toutes les informations que nous avions de sa période chez Toro Rosso, et les difficultés de Carlos face à Nico Hülkenberg. Mais voilà un pilote dont la confiance est élevée dans son environnement actuel, et il obtient les résultats."

En attendant, il devient urgent pour Gasly de redresser la barre, dans un contexte où il n'a marqué que 25,4% des points de Red Bull depuis le début de la saison. Cependant, selon Horner, il faut simplement que le Champion GP2 2016 retrouve sa confiance.

"Pierre a clairement connu un dur week-end en Autriche, car il a vu son coéquipier remporter le Grand Prix et a fini à un tour avec le même matériel", rappelle le Britannique. "C'était un moment très dur pour lui, on voyait qu'il était très ému à la fin car il s'est mis dans une situation où plus il attaque, plus il est lent. Et nous savons de quoi il est capable en tant que pilote, bien mieux de ce que nous avons vu jusqu'à présent."

Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing, lors de la conférence de presse

"Il est donc question, comme dans tout sport, de gérer une pression élevée. Tous les regards sont tournés vers lui en ce moment, il y a énormément de spéculations sur son avenir, mais il a le soutien total de notre équipe, nous faisons de notre mieux pour travailler avec lui. Ce qu'il faut vraiment qu'il fasse, c'est juste tourner la page de ce qui s'est passé lors des neuf premières courses. Il y a eu de bonnes choses, il y a eu des choses décevantes."

"Il faut juste réinitialiser, ne pas trop se concentrer sur les données ou essayer d'être parfait, simplement piloter la voiture sans penser à son coéquipier. Ce sont les conseils que je lui donne : éteins ton téléphone, ne regarde pas les réseaux sociaux et contente-toi de piloter la voiture. En sport, tout change très vite, car la confiance est un facteur majeur. S'il commence simplement à trouver un peu de confiance et que cela commence à aller dans son sens, on verra en lui un déclic qui provoquera une montée en puissance rapide, car il est véritablement un pilote qui a besoin de confiance."

Gasly en deviendra "un meilleur pilote"

Qu'en dit le principal intéressé ? Mitraillé de questions dans le paddock de Silverstone, Gasly n'a pas souhaité s'exprimer sur les solutions potentiellement trouvées à ses difficultés ou sur les spécificités techniques de sa RB15, mais il fait néanmoins contre mauvaise fortune bon cœur.

"C'est dur, mais cela fait partie du job", indique le Normand quant aux attentes présentes dans un top team comme Red Bull. "Bien sûr, il y a toujours les bonnes choses, les aspects reluisants, mais aussi les parties plus dures. Il faut faire avec. Je suis dans la position où j'ai toujours rêvé d'être, où j'ai toujours voulu être. Il s'agit juste de résoudre cette situation. Parfois, il y a davantage de difficultés, mais c'est normal dans une carrière."

"Actuellement, les choses ne se passent pas comme je le souhaiterais, mais je sortirai de tout cela en étant devenu un meilleur pilote, et c'est le principal. Comme je l'ai déjà dit, je suis convaincu qu'avec le travail que nous accomplissons dans l'équipe, les choses vont évoluer."

Propos recueillis par Edd Straw et Oleg Karpov

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Article suivant
Storey contre-attaque, la saga Rich Energy se poursuit

Article précédent

Storey contre-attaque, la saga Rich Energy se poursuit

Article suivant

LIVE Formule 1, GP de Grande-Bretagne: Essais Libres 1

LIVE Formule 1, GP de Grande-Bretagne: Essais Libres 1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly , Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu