Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Mercedes, Ferrari, Red Bull : un match à trois palpitant ?

partages
commentaires
Mercedes, Ferrari, Red Bull : un match à trois palpitant ?
Par :
Co-auteur: Emmanuel Touzot
21 janv. 2020 à 07:55

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, s'attend à une saison 2020 de Formule 1 passionnante entre son équipe, Mercedes et Ferrari, à moins que quelqu'un "sorte un lapin de son chapeau".

Jamais détrôné depuis le début de l'ère hybride de la F1, Mercedes a remporté tous les titres pilotes et constructeurs depuis 2014, et toujours avant la dernière course de la saison, Ferrari et Red Bull n'ayant pas réussi à se mettre au niveau de performance des Flèches d'argent sur une saison. L'an dernier, Ferrari semblait prêt à mettre un terme à la série de domination de Mercedes lors des essais hivernaux, mais Mercedes a finalement remporté les huit premières courses de l'année.

Mais si 2019 avait apporté un nouveau règlement aérodynamique pour aider les dépassements, décrit par Red Bull comme étant la raison à son difficile début de saison, ainsi qu'un passage à des pneus à bande de roulement plus étroite qui ne convenaient pas à Ferrari, l'année 2020 ne comportera pas de changements réglementaires significatifs. La convergence des performances entre les équipes de pointe entrevue au fil de la saison dernière a convaincu Christian Horner que la F1 pourrait enfin retrouver une lutte à plusieurs pour le titre.

Lire aussi :

"Nous faisons face à une continuité dans tous les aspects cette année avec les pilotes, les règles, ainsi que la fourniture et le règlement moteur", explique Horner. "Donc à moins que quelqu'un sorte un lapin de son chapeau, je pense que nous sommes prêts pour une saison vraiment passionnante entre Mercedes, Ferrari et nous-mêmes. Et ça pourrait être une saison vraiment palpitante."

Red Bull a vécu des saisons à la dynamique similaire depuis le début de l'ère hybride, avec des premières courses compliquées et un retard progressivement rattrapé au fil de l'année. Max Verstappen, qui a signé une extension de contrat jusqu'à fin 2023, a souligné l'importance pour l'équipe d'être au niveau de ses rivaux dès l'Australie. Horner ne voit pas de raison qui empêcherait cela en 2020, s'appuyant notamment sur les progrès effectués par Honda l'année dernière.

"Les changements sur l'aileron avant et les pneus durant l'hiver ont semblé plus nous affecter que nos concurrents", poursuit Horner. "Et bien sûr, il y avait aussi un retard à rattraper sur le plan de la puissance. Mais je pense qu'à partir de l'Autriche, nous avons réussi à être au niveau, et la deuxième partie d'année a été très compétitive pour nous."

"Si je regarde 2017 [2018, ndlr], nous avions une voiture fantastique en début d'année, nous aurions dû être en première ligne à Melbourne et nous avons gagné la seconde course en Chine. Nous avions une voiture très, très compétitive début 2017. Et encore une fois, avec la stabilité réglementaire, je pense que nous pourrons faire de nouveau cela entre 2019 et 2020. On ne peut pas jauger ce que font les autres. Mais théoriquement, on s'attend à ce que la voiture de Melbourne [2020] soit une évolution de la voiture d'Abu Dhabi [2019]."

Article suivant
Alonso n'est plus ambassadeur de McLaren

Article précédent

Alonso n'est plus ambassadeur de McLaren

Article suivant

Ocon était "très proche" du baquet Mercedes pour 2020

Ocon était "très proche" du baquet Mercedes pour 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Valentin Khorounzhiy