Renault en train de regagner sa "confiance"

partages
commentaires
Renault en train de regagner sa
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
10 mai 2017 à 07:02

Avec la neuvième place de Nico Hülkenberg à Bahreïn et sa huitième position à Sotchi, Renault Sport F1 Team est sur sa meilleure série depuis le retour du Losange en Formule 1 en tant que constructeur à part entière.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 Team
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

C'est notamment une stratégie audacieuse qui a permis à Nico Hülkenberg et Renault de signer un si bon résultat en Russie, puisque le pilote allemand a conservé les pneus ultratendres pendant 40 des 52 tours de course.

La structure d'Enstone serait-elle en train de retrouver l'approche qui lui permettait de gagner des courses et de signer de nombreux podiums il y a quelques années, sous le nom de Lotus ?

"Nous essayons de retrouver notre punch", déclare Cyril Abiteboul pour Motorsport.com. "Je pense que nous l'avons perdu lors des premières courses, mais cela fait partie des choses auxquelles nous devons nous habituer, au fil de la reconstruction de notre équipe. Nous reconstruisons notre confiance en nous, notre compréhension des pilotes, notre compréhension de la voiture, notre compréhension des pneus."

"[Ce qui s'est passé en Russie], c'est le genre des choses que vous pouvez vous attendre à voir de plus en plus de notre part. Nous surveillions les temps au tour avec beaucoup d'attention pour savoir s'il valait mieux prolonger le relais en ultratendres ou passer en supertendres, et je pense que nous avons adopté précisément la stratégie optimale."

"Nous essayions de battre Esteban [Ocon], nous avons mis la pression. Ça n'a pas marché, mais il fallait tenter. Nous maximisions nos chances en cas de voiture de sécurité, mais il n'y en a pas eu. Nous avons attaqué en couvrant nos arrières, nous avons regardé devant comme derrière, donc nous avons fait ce qu'il fallait."

Candidat naturel à la Q3

Nico Hülkenberg reste sur trois passages en Q3 consécutifs, tandis que son coéquipier Jolyon Palmer l'y avait rejoint à Bahreïn. De bon augure quant au potentiel de la Renault R.S.17.

"À mon avis, la Russie montre que nous sommes des candidats naturels, réguliers et logiques à la Q3, parmi les dix meilleures voitures en qualifications", estime Cyril Abiteboul. "Et je ne pense qu'on a vu que nous étions capables d'être dans les points, sur un circuit qui ne jouait pas en notre faveur par ses caractéristiques – n'oubliez pas que c'est le deuxième où la puissance est la plus importante."

"Je nous vois comme la sixième force du plateau en termes de hiérarchie, après Force India et après Williams. Notre ambition est d'être cinquième. Le week-end dernier, nous avons lancé notre programme de développement, et nous espérons être dans cette position bientôt. Nous avons clairement réduit notre désavantage en conditions de course et fait un pas dans la bonne direction."

Prochain article Formule 1
Nouvel aileron arrière pour Renault à Barcelone

Previous article

Nouvel aileron arrière pour Renault à Barcelone

Next article

Force India a Red Bull dans son viseur en Espagne

Force India a Red Bull dans son viseur en Espagne

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités