Ricciardo - "J’ai eu les réponses dont j’avais besoin"

Le pilote australien a vécu des jours difficiles après le Grand Prix de Monaco, mais assure être dans les meilleures dispositions pour repartir de l'avant ce week-end, à Montréal.

Ricciardo - "J’ai eu les réponses dont j’avais besoin"
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 sur la grille
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing avec Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport sur la grille
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Podium : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Sergio Perez, Force India
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing descend de sa voiture dans le parc fermé
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing sur le podium
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

C’est après deux week-ends extrêmement frustrants que Daniel Ricciardo est arrivé à Montréal. Alors qu’il est passé à côté de deux probables victoires en Espagne puis à Monaco, en raison d’une mauvaise stratégie et d’une erreur de son équipe, le pilote Red Bull revient sur les lieux de son premier succès en F1. 

L’Australien avait le masque sur le podium de Monaco, et il n’a pas caché qu’il lui a fallu du temps pour digérer cette terrible désillusion, suite à l’arrêt au stand qui s’est éternisé au moment de chausser les pneus slicks. Les jours qui se sont écoulés, mais surtout les discussions en interne, lui permettent aujourd’hui de revenir gonflé à bloc. 

"Je me suis donné quelques jours pour reprendre mes esprits", explique-t-il. "Après la course, personne n'était en mesure de résoudre ce qui s'était passé. J'ai pris quelques jours de vacances et nous avons traité ce problème. J'ai discuté avec plusieurs personnes de l'équipe qui m'ont expliqué ce qui s'est passé, la situation. C'était important d'entendre l'explication, mais encore plus de passer à autre chose et de s'assurer que ça ne se reproduise pas." 

"Ils ont fait beaucoup de choses, il y a de nouveaux paramètres concernant les arrêts au stand pour s'assurer que ça ne se reproduise pas, que les pneus soient prêts, que tous les composés soient prêts en même temps. Je suis passé à autre chose. Je savais qu'ils allaient prendre ça au sérieux, car c'était une grande déception pour nous tous. Si nous sommes à nouveau dans cette position, ça ne se reproduira pas, c'est ce dont j'avais besoin et ce que je voulais entendre."

Précipitation et timing du premier arrêt

À Monaco, l’arrêt au stand manqué a été le fruit de mauvaises circonstances, comme l’a expliqué la semaine dernière Christian Horner. Red Bull a également précisé que la configuration étroite des lieux n’avait pas facilité la tâche, mais Ricciardo pense que la précipitation autour de cet arrêt ne se serait pas forcément mieux passée sur un autre circuit. 

"La nature des stands, à Monaco, rend les choses plus difficiles en termes de déplacements", admet-il. "Est-ce que cela aurait été différent sur un autre circuit, je n'en suis pas sûr. Quand l'équipe a vu les pneus chaussés par Lewis, elle a changé d'avis. Tout s'est décidé à la dernière minute. Est-ce que cela aurait été plus fluide à Barcelone, je n'en suis pas sûr. La décision était un peu précipitée. Monaco n'a probablement pas aidé, mais c'était un peu chaotique pour ces circonstances."

Pour Ricciardo, la problématique de la victoire perdue en Principauté ne repose pas seulement sur le deuxième arrêt au stand, mais également sur le timing de son premier pitstop. 

"Christian [Horner] m'a présenté ses excuses et m'a expliqué ce qui s'était passé", souligne-t-il. "Puis j'ai parlé à Simon [Rennie], mon ingénieur, pour savoir ce qu'ils avaient mis en œuvre. J'ai aussi posé des questions au sujet du premier arrêt, car je suis ressorti derrière Lewis. Nous nous sommes mis dans une course avec Lewis alors que ce n'était pas nécessaire. C'était également une erreur. Il fallait obtenir de la clarté pour tout ça. S'il y a de nouvelles décisions tardives, nous nous assurerons que tout soit mis en place. Ils ont répondu à mes questions avec confiance, c'est ce dont j'avais besoin."

Confiance totale en Red Bull

Évoquant sa réaction après Monaco, Ricciardo regrette quelque part d'avoir été si ostensiblement mécontent. Il réaffirme également la confiance qu'il a en son équipe après de bonnes discussions. 

"Ce n'était probablement pas sain de réagir à chaud. J'ai été contrarié pendant quelques jours, j'ai regretté les opportunités manquées, mais ça arrive. C'est dommage que ça arrive dans deux courses de suite, ça a amplifié mes émotions. Je fais encore complètement confiance à l'équipe. Je ne doute pas que nous puissions avancer."

partages
commentaires
10 ans depuis l'unique victoire de Fernando Alonso au Canada !

Article précédent

10 ans depuis l'unique victoire de Fernando Alonso au Canada !

Article suivant

Räikkönen - Rester chez Ferrari, "ce n'est pas ma décision"

Räikkönen - Rester chez Ferrari, "ce n'est pas ma décision"
Charger les commentaires