Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Racing Point a enregistré des pertes de près de 130M€

partages
commentaires
Racing Point a enregistré des pertes de près de 130M€
Par :
Co-auteur: Adam Cooper

L'équipe de Formule 1 Racing Point a enregistré des pertes de 116 millions de livres sterling (128,75 M€) pour sa première année d'enregistrement sous cette dénomination, mais ces chiffres reflètent des circonstances exceptionnelles consécutivement à la reprise des cendres de la structure Force India. La perte opérationnelle réelle est de 25 millions de livres (27,69 M€).

Le déficit de 116 millions de livres a été publié dans les comptes de Racing Point, qui s'est établi en tant que nouvelle société en août 2018 après le passage sous administration financière de Force India. Les comptes opérationnels de la structure ont donc inhabituellement été constitués sur la période d'août 2018 à août 2019, alors que les équipes F1 opèrent habituellement sur janvier-décembre, de sorte à représenter les coûts et rentrées sur une saison de course individuelle. Les comptes de Racing Point se trouvent donc à cheval sur les neuf dernières courses de la saison 2018 et les douze premières de la saison 2019.

Les chiffres reflètent l'achat des droits et biens de l'équipe originale Force India pour un montant de 90 millions de livres sterling, ainsi que la récupération des dettes de la société originale par Lawrence Stroll et ses associés de sorte que les créditeurs puissent être payés immédiatement et que les opérations puissent se poursuivre sous le nouveau management avec le moins de conséquences humaines, logistiques et matérielles possible.

Lire aussi :

Stroll détient 71% du capital de l'équipe

Les comptes de la compagnie confirment par ailleurs que Stroll a fourni un total de 142 M£ de sa fortune personnelle sur les 200 M£ nécessaires à l'établissement des actions de capital, faisant du Canadien le propriétaire de l'équipe à 71%. Le reste des parts se divise entre plusieurs investisseurs faisant partie d'un consortium réuni par l'homme d'affaires désormais aussi à la tête de la marque automobile de prestige Aston Martin.

Les revenus listés par l'équipe Racing Point pour la période concernée ne sont que de 46 M£, soit bien moins que les 77 M£ affichés dans le précédent rapport opérationnel de Force India, en 2016. L'une des raisons à cette disparité est la manière dont les revenus ont été alloués du fait du changement de nom de l'équipe et son incidence sur les primes versées par Liberty Media. Les rapports financiers de l'équipe confirment également qu'un emprunt bancaire réalisé en 2018-2019 pour un montant de 55 M£ a été remboursé en janvier 2020.

Otmar Szafnauer, directeur de l'équipe, insiste sur le fait que le chiffre à caractère spectaculaire de pertes publié ne reflète pas la nature réelle de l'état financier du team aujourd'hui.

"Ces comptes sont extraordinaires et uniques en raison du rachat de l'équipe", rappelle-t-il en exclusivité à Motorsport.com. "Lorsque nous retrouverons notre cycle comptable normal, vous ne verrez plus jamais de chiffres comme ceux-ci. Ce n'est pas normal et il faut donc bien comprendre ces chiffres. Si nous n'avions pas été dans une position de placement en redressement, je pense que notre perte [opérationnelle] aurait été de 25 M£ sur une année normale ; pas 116 millions."

 

EL3 - Mercedes encore et toujours en tête

Article précédent

EL3 - Mercedes encore et toujours en tête

Article suivant

Qualifs - Bottas vainc Hamilton, Hülkenberg troisième

Qualifs - Bottas vainc Hamilton, Hülkenberg troisième
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du 70e Anniversaire
Pilotes Sergio Pérez , Lance Stroll
Équipes Force India , Racing Point
Auteur Guillaume Navarro