Toro Rosso assume le renvoi puis retour de Kvyat

partages
commentaires
Toro Rosso assume le renvoi puis retour de Kvyat
Par : Benjamin Vinel
4 nov. 2018 à 11:15

Rares sont les pilotes qui ont été titularisés à trois reprises par la même écurie. C'est le cas de Daniil Kvyat chez Toro Rosso, en l'espace de cinq ans, et la Scuderia assume !

Daniil Kvyat a fait ses débuts en Formule 1 chez Toro Rosso en 2014 avant d'obtenir un baquet Red Bull pour la saison 2015, suite au départ du quadruple Champion du monde Sebastian Vettel chez Ferrari. S'il n'a pas démérité face à son coéquipier Daniel Ricciardo, Kvyat n'a pas donné pleine satisfaction à Milton Keynes et a été rétrogradé chez Toro Rosso après quatre courses en 2016, laissant la place à Max Verstappen chez Red Bull.

Kvyat n'a jamais retrouvé son niveau de performance à Faenza, largement dominé par Carlos Sainz, et s'il a initialement conservé son volant pour 2017, la petite Scuderia s'est finalement séparée de lui à l'automne. Après avoir passé une année dans le rôle de pilote de développement Ferrari, le Russe a néanmoins une nouvelle opportunité chez Toro Rosso pour 2019, la source de talents provenant du Red Bull Junior Team s'étant momentanément tarie. Il devrait être associé au rookie Alexander Albon, et donc être le leader de l'équipe.

Lire aussi :

"Kvyat a quelque chose d'inachevé avec la F1", déclare Franz Tost, directeur d'équipe, pour Motorsport.com. "Il a désormais une nouvelle chance, et j'espère vraiment qu'il la saisira, car il mérite d'être en F1. Il est très rapide, et j'espère que cette année sabbatique lui permettra d'assembler les morceaux et de montrer son véritable talent, ses capacités et sa rapidité. Si nous lui fournissons une voiture convenable, je suis convaincu qu'il signera de bons résultats."

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12

Photo de: Sutton Images

Daniil Kvyat, Ferrari

Daniil Kvyat, Ferrari

Photo de: Simon Galloway / Sutton Images

Franz Tost assume le renvoi, peu avant la fin de la saison 2017, d'un Kvyat qui paraissait détruit psychologiquement par les rumeurs et qui n'avait marqué que huit points sur les 31 Grands Prix de sa confrontation avec Carlos Sainz, contre 90 unités pour ce dernier.

"Il était vraiment le bienvenu, car nous pensons qu'il est un bon pilote", indique Tost quant au retour de Kvyat chez Toro Rosso au printemps 2016. "Mais au final, ça n'a pas fonctionné aussi bien que prévu. Il y a eu beaucoup d'accidents, la voiture n'était pas aussi compétitive ou facile à piloter, et quand on n'est pas vraiment fixé et soutenu, c'est difficile."

"C'était une décision très dure, et ça n'a pas été facile. Mais je pense que c'était la meilleure décision, parce que j'avais le sentiment que les deux parties avaient perdu un peu de la confiance qu'elle se faisaient. Daniil n'était pas ravi de notre travail, nous n'étions pas ravis de certaines courses. Comme toujours, si le succès attendu n'arrive pas, il y a des points d'interrogation des deux côtés." La troisième collaboration Kvyat/Toro Rosso sera-t-elle plus fructueuse ?

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Boutsen : En 2 ans de F1, Vandoorne n'a pas "démontré son talent"

Article précédent

Boutsen : En 2 ans de F1, Vandoorne n'a pas "démontré son talent"

Article suivant

Magnussen : Les pilotes sont "aveugles" à cause des "mauvais" rétroviseurs

Magnussen : Les pilotes sont "aveugles" à cause des "mauvais" rétroviseurs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités