Toro Rosso pas épargné par les ennuis à Sotchi

Avec les neuvième et onzième places des qualifications, Toro Rosso pouvait légitimement espérer de placer ses deux monoplaces dans les points, mais la course a mal tourné pour la petite Scuderia.

Toro Rosso pas épargné par les ennuis à Sotchi
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11 abandonne
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso et Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11

Pourtant, tout se passait extrêmement bien pour Max Verstappen, solidement installé au sixième rang de la course et même monté à la deuxième place au 21e tour à la faveur des arrêts au stand. Verstappen pouvait signer l'un des meilleurs résultats de sa carrière, mais a été trahi par sa monoplace et par son unité de puissance Ferrari après 33 boucles de l'Autodrome de Sotchi.

"Malheureusement, j'ai dû abandonner après avoir occupé la sixième place...", regrette le Néerlandais. "La course avait l'air de très bien se passer jusque là, j'avais mon rythme de croisière et aucune pression des pilotes qui me suivaient ; je me contentais de suivre les gars de devant, et notre rythme était solide."

"Nous gérions très bien les pneus et je dois dire que j'étais très détendu, je gérais tout bien et tout se présentait vraiment bien... Qui sait ce qui aurait pu arriver ! Bien sûr, c'est décevant d'avoir dû abandonner, mais c'est un sport mécanique et ça arrive."

C'est le premier abandon de Verstappen cette saison. Le pilote Toro Rosso restait sur une série de 13 courses à l'arrivée.

Du carbone dans le ponton

Carlos Sainz a été une victime collatérale du carambolage provoqué par Daniil Kvyat au premier freinage, puisqu'un morceau d'une monoplace impliquée dans cet incident est venu se loger dans le ponton de sa STR11, lui faisant perdre beaucoup en performance et le contraignant à adapter sa stratégie.

Par la suite, Sainz a également écopé de dix secondes de pénalité pour avoir tassé la Renault de Jolyon Palmer hors de la piste, finissant la course à la 12e place.

"Quel manque de chance !" déplore l'Espagnol. "Même si j'ai pris l'un de mes meilleurs départs, un morceau d'une autre voiture s'est coincé dans notre ponton, ce qui m'a fait perdre de l'appui pendant mon premier relais et m'a également contraint à m'arrêter trop tôt pour passer les tendres. Cela a compromis mon second relais et j'ai aussi eu une pénalité de 10 secondes..."

"Il est temps de remettre le compteur à zéro, de me préparer pour ma course à domicile - c'est toujours un boost supplémentaire ! - et de revenir plus fort que jamais."

Toro Rosso occupe toujours la sixième place du championnat des constructeurs, avec 17 points au compteur.

partages
commentaires
Sirotkin va donner la priorité au titre GP2

Article précédent

Sirotkin va donner la priorité au titre GP2

Article suivant

Un Grand Prix à oublier pour Manor à Sotchi

Un Grand Prix à oublier pour Manor à Sotchi
Charger les commentaires