Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 Heures
:
47 Minutes
:
13 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Verstappen : La comparaison F1/karting de Grosjean "n'a aucun sens"

partages
commentaires
Verstappen : La comparaison F1/karting de Grosjean "n'a aucun sens"
Par :
25 juin 2019 à 16:40

Max Verstappen a réagi aux déclarations de Romain Grosjean, qui évoquait une plus grande difficulté physique après quelques tours de karting qu'au terme d'une course de Formule 1, en battant en brèche son analyse.

Récemment, Romain Grosjean a déclaré après une sortie entre amis en karting que quelques heures de pratique de ce sport l'avaient plus fatigué qu'une course de Formule 1. Le Français en avait alors conclu que la discipline reine, dans son fonctionnement actuel privilégiant selon lui la gestion extrême à l'attaque, n'obligeait plus les pilotes à être physiquement à la limite. 

En marge du GP de France, Max Verstappen cependant a lancé une pierre dans le jardin du pilote Haas. Ainsi, réagissant aux critiques selon lesquelles la discipline n'est pas assez physique, le Néerlandais a déclaré : "Pour moi, ce sont des conneries. Actuellement, nous sommes bien plus rapides que lors des années précédentes. Je ne comprends pas d'où ça sort."

Lire aussi :

Quand lui sont rappelés les déclarations de Hamilton, selon lesquelles le Britannique serait capable aujourd'hui de faire trois courses d'affilée, le #33 de rétorquer : "Quand vous avez une aussi bonne voiture, vous pouvez piloter à 90%." Puis, sur Grosjean, il a ajouté : "Ce que Grosjean dit, je ne comprends pas du tout. Avec le karting vous utilisez un groupe de muscles très différents. Si j'allais faire du karting maintenant, après 20 ou 30 tours, je serais également totalement défoncé. Alors que quand j'avais 15 ans, je pouvais faire 300 tours en une journée et je n'avais aucun problème."

"Est-ce que ça veut dire que je ne suis pas aussi fort que quand j'avais 15 ans ? Non, pas du tout. On utilise juste des muscles très différents. On en demande plus au niveau des avant-bras. Ça n'a aucun sens de faire cette comparaison. Écoutez, si vous mettiez mes potes qui font encore du karting dans une voiture de course, ils ne sentiraient plus leur cou le jour suivant. Alors qu'ils font 300'000 tours par an en kart. Je pense donc que c'est une comparaison très étrange. Ça n'a vraiment aucun sens."

Interrogé sur le meilleur entraînement des pilotes actuels, il conclut : "On a juste de plus en plus d'informations, chaque année et au fil des années, sur la façon de se préparer et sur la manière de mieux se préparer physiquement pour une course. Je pense que c'est assez normal. Je pense qu'on voit ça dans tous les sports. Si vous comparez les footballeurs actuels avec ceux des années 1990, ils sont aussi bien plus en forme aujourd'hui."

Article suivant
Russell se félicite d'un dépassement "courageux" sur Kubica

Article précédent

Russell se félicite d'un dépassement "courageux" sur Kubica

Article suivant

Palmarès : tous les vainqueurs en Autriche depuis 1964

Palmarès : tous les vainqueurs en Autriche depuis 1964
Charger les commentaires