Verstappen 2e : "Ce matin, je ne m'attendais pas à ce résultat !"

Max Verstappen a décroché une deuxième place inespérée au Grand Prix de Russie.

Verstappen 2e : "Ce matin, je ne m'attendais pas à ce résultat !"

Ce Grand Prix de Russie ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices pour un Max Verstappen condamné au fond de grille par des pénalités liées à un changement d'unité de puissance et à son accrochage avec Lewis Hamilton à Monza. Pourtant, à l'issue de la course de Sotchi, Verstappen est monté sur la deuxième marche du podium et n'a que deux points de retard sur le vainqueur Hamilton au championnat du monde.

Lire aussi :

Vingtième sur la grille, Verstappen est remonté au douzième rang en l'espace de dix tours et a réalisé un premier relais extrêmement compétitif en pneus durs, ce qui lui a permis d'être dans le groupe jouant le podium en fin d'épreuve, même si c'était au septième rang sans perspective de résultat bien meilleur avec des pneus mediums déjà assez usés.

Cependant, lorsque la pluie est venue perturber les festivités, Verstappen a trouvé le timing parfait pour le passage des pneus slicks aux intermédiaires, ce qui lui a permis d'obtenir une inattendue deuxième place à l'arrivée. "C'était assez délicat dans le tour de rentrée au stand de prendre la décision d'adopter les intermédiaires, mais à un moment c'était vraiment glissant et nous avons décidé au bon moment de rentrer au stand, car si nous l'avions fait un tour plus tôt nous aurions probablement détruit les intermédiaires dans le dernier secteur", analyse le pilote Red Bull.

"Bien sûr, remonter de la dernière à la deuxième place est très, très bon, et la course elle-même n'a pas été très facile car il était très difficile de dépasser, et une fois qu'on était coincé il était très facile d'abîmer les pneus, mais heureusement la pluie nous a aidés à faire ce dernier saut." Verstappen ajoute : "Avec la pénalité que nous avions, ne perdre qu'une place [sur Hamilton], ce n'est vraiment pas si mal. Quand je me suis réveillé ce matin, je ne m'attendais vraiment pas à ce résultat !"

Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner salue la performance du Néerlandais et notamment son analyse des conditions de piste, décisive dans le podium accroché ce dimanche. "À six ou sept tours de l'arrivée, il semblait que cela doive être une sixième place, probablement", estime Horner. "Max a pris la décision au bon moment, il a bien jugé le point de bascule pour passer en intermédiaires."

"Finir deuxième, ne laisser filer que sept points – deux points derrière – malgré la pénalité moteur, c'est une bonne journée de travail. Nous croyions que le top 5 serait le maximum, sur un circuit que nous pensions idéal pour une victoire de Mercedes." Victoire qui s'est concrétisée avec Lewis Hamilton, mais de manière bien plus difficile qu'attendu, puisque Lando Norris menait devant son compatriote jusqu'à l'averse.

partages
commentaires
Hamilton ne se voyait pas gagner sans la pluie

Article précédent

Hamilton ne se voyait pas gagner sans la pluie

Article suivant

GP de Russie : les meilleurs tours en course

GP de Russie : les meilleurs tours en course
Charger les commentaires