Verstappen partira du fond de grille à Sotchi

Max Verstappen a totalement changé de moteur à Sotchi et s'élancera du fond de grille ce dimanche.

Verstappen partira du fond de grille à Sotchi

Alors que le son de l'inéluctabilité d'un changement moteur au-delà du quota autorisé par le règlement s'est fait entendre depuis que Red Bull Racing et Honda ont pris acte du fait que l'unité de puissance de Max Verstappen n'avait pas survécu au crash du premier tour à Silverstone, la question restait de savoir où l'équipe allait décider d'en changer et donc de subir une lourde pénalité.

La réponse est arrivée ce vendredi à Sotchi : ce sera ce week-end, à l'occasion du Grand Prix de Russie. L'ensemble des éléments de l'unité de puissance japonaise ont été changés pour la suite de l'épreuve russe : le Néerlandais disposera donc d'un moteur, d'un turbo, d'un MGU-K, d'un MGU-H, d'une batterie, d'une unité de contrôle électronique et d'un échappement neufs.

Lire aussi :

Un choix tactique puisque non seulement Sotchi n'est pas une piste où les dépassements sont difficiles mais Verstappen était pénalisé de trois positions sur la grille en raison de sa responsabilité dans l'accrochage avec Lewis Hamilton à Monza. L'écurie a choisi d'y procéder avant la journée de demain afin de pouvoir vérifier le fonctionnement du groupe propulseur sur piste sèche, la pluie étant attendue en quantité ce samedi.

Verstappen retrouvera une vieille connaissance en fond de grille puisque Charles Leclerc s'élancera également depuis l'arrière du peloton, Ferrari ayant également fait le choix de monter une quatrième unité de puissance sur la SF21.

Forcément, dans un week-end où Mercedes et Hamilton étaient déjà vus comme les favoris, l'absence du leader du championnat aux avant-postes est une opportunité de retrouver les commandes du classement pilotes en cas de bon résultat, après le coup d'arrêt du GP d'Italie.

Une opportunité d'autant plus cruciale qu'il n'est pas impossible de penser que Hamilton lui-même pourrait avoir à en passer par un changement de moteur d'ici la fin de la campagne. L'autre pilote Red Bull, Sergio Pérez, y a procédé du côté de Zandvoort tandis que son équipier Valtteri Bottas a vécu cela à Monza.

Il est à noter que, concernant les possibles pénalités, le doute plane au-dessus de la monoplace du vainqueur de la dernière épreuve en date, Daniel Ricciardo. "Nous avons découvert un problème sur l'unité de puissance de Daniel, qui pourra être corrigé en dehors de la voiture ce soir", a indiqué McLaren. "Dans le même temps, nous avons remplacé son moteur par l'un de ceux de son pool pour les EL2." Après son accident des EL2, le cas d'Antonio Giovinazzi est également à surveiller.

partages
commentaires
Horner : Verstappen "n'a rien à perdre" face à Hamilton
Article précédent

Horner : Verstappen "n'a rien à perdre" face à Hamilton

Article suivant

EL2 - Bottas et Mercedes confirment devant Gasly

EL2 - Bottas et Mercedes confirment devant Gasly
Charger les commentaires