Alesi fait une croix sur le titre GP3

partages
commentaires
Alesi fait une croix sur le titre GP3
Par : Benjamin Vinel
29 août 2018 à 12:22

Relégué à 86 points du leader Anthoine Hubert au classement général, Giuliano Alesi fait une croix sur le titre GP3 2018.

Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident
Giuliano Alesi, Trident

L'un des deux seuls pilotes à disputer cette année sa troisième campagne en GP3 – avec Tatiana Calderón –, Giuliano Alesi avait des objectifs élevés pour 2018. Le titre, ni plus ni moins, puisqu'il s'était déjà classé cinquième du championnat la saison dernière.

Lire aussi :

Or, ces espoirs ne se sont pas matérialisés. Alesi avait souligné le besoin d'améliorer ses performances en qualifications, puisqu'en 2017, le Français accusait en moyenne près d'une seconde de retard sur la pole position ; cette année, c'est seulement quatre dixièmes, mais il peine néanmoins à se mêler à la victoire le samedi, même s'il a signé son premier podium en Course Principale, troisième au Paul Ricard.

À six courses du but, le protégé de Ferrari est sixième du championnat avec 72 points au compteur, à 86 longueurs du leader Anthoine Hubert et 60 de son dauphin Callum Ilott – en grande partie à cause d'un week-end vierge en Hongrie, où il a subi plusieurs crevaisons.

"Pour le championnat, c'est clair que c'est fini, c'était fini le week-end après Budapest", déclare Alesi pour Motorsport.com. "Je n'ai vraiment pas de chance car ce n'était pas ma faute [les crevaisons de Budapest, ndlr]. Si ce n'est pas le bon moment pour moi, ce n'est pas le bon moment pour moi. Je dois l'accepter."

Week-end décevant en Belgique

À Spa-Francorchamps, le pilote Trident n'a pas été aidé par un tour supprimé en qualifications, lorsqu'il a mis les quatre roues hors de la piste en haut du Raidillon.

"Que l'on supprime mon tour qualificatif pour une si petite erreur, un non-respect des limites de la piste, c'est très douloureux", poursuit-il. "C'est le règlement, je respecte entièrement cette décision. On ne peut pas gagner de temps, on ne peut qu'en perdre. J'ai fait mon meilleur secteur après ça."

Compte-rendu Spa :

Neuvième sur la grille de départ, Alesi a conclu la Course 1 au même rang après avoir été trop "conservateur" de son propre aveu, la pole position de la grille inversée lui échappant pour moins d'une seconde. Le lendemain, il est remonté à la sixième place. "Je suis content, j'ai montré que j'avais le rythme, je me suis racheté des erreurs de la veille et je suis parvenu à progresser."

Les coéquipiers d'Alesi, quant à eux, ont connu un très bon week-end belge. Lors de la première manche, c'est David Beckmann qui s'est imposé devant son coéquipier Ryan Tveter, avec Pedro Piquet au quatrième rang. Trident est quasiment assuré de finir deuxième au championnat des équipes, avec 168 points de retard sur ART Grand Prix et 191 d'avance sur Campos Racing.

Propos recueillis par Jack Benyon

Prochain article GP3
Beckmann crée la surprise, Hubert fait le break

Previous article

Beckmann crée la surprise, Hubert fait le break

Next article

Les essais GP3 annulés à cause de la pluie à Monza

Les essais GP3 annulés à cause de la pluie à Monza
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries GP3
Pilotes Giuliano Alesi
Équipes Trident
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités