Pas de pole position pour Audi? Porsche est sceptique

B.V., Le Mans - Ce mardi, le Dr Wolfgang Ullrich déclarait à Motorsport.com qu'Audi ne chercherait pas forcément à s'octroyer la pole position aux dépens d'une équipe Porsche à la 919 Hybrid redoutable.

Audi est pourtant probablement la seule équipe capable de concurrencer Porsche pour la pole position. Nous avons donc consulté des pilotes des deux clans pour avoir leur opinion à ce sujet, et les points de vue sont évidemment avérés très différents.

Pilote Audi, Loïc Duval approuve la déclaration de son dirigeant, prenant pour preuve les pole positions de Porsche à Silverstone et à Spa-Francorchamps lors des deux premières manches de la saison.

"Je pense que nous l’avons vu lors des deux premières courses de WEC en qualifications : avec le système hybride qu’ils ont, ils sont capables d’être très rapides sur un tour," souligne le Français pour Motorsport.com. "Je pense que cela va être pareil ici, donc je pense vraiment qu’ils seront en pole. De toute façon, l’objectif n’est pas de faire la pole mais de gagner."

De toute façon, l'objectif n'est pas de faire la pole mais de gagner

Loïc Duval

Chez Porsche, cependant, on préfère prendre les commentaires d'Ullrich avec humour, voire parfois une pointe de sarcasme.

"À Spa, ils disaient qu’ils n’avaient aucune chance et qu’ils ne seraient pas capables de se battre pour la pole," rappelle Neel Jani. "Au final, ils étaient à quatre dixièmes du meilleur temps à Spa [huit dixièmes en réalité, ndlr]. Ils ne peuvent pas s’écarter eux-mêmes ainsi. Ils s’amusent, je pense. Nous comptons avec eux, ils vont nous concurrencer jusqu’au bout. En course, ils seront là."

C'est peut-être ce qu'ils disent pour les médias!

Brendon Hartley

"C’est peut-être ce qu’ils disent pour les médias," ajoute un Brendon Hartley étonné. "En essais, c’était très serré. Au final, ni eux, ni nous ne nous concentrons vraiment sur la performance, parce que nous n’avons encore pu beaucoup rouler sur le sec. Là, il pleut, donc les essais libres vont aussi être sur piste humide."

"Nous avons beaucoup d’informations à obtenir avant la course sur le sec. Nous avons six heures de qualifications, donc en fin de compte, nous allons les utiliser comme des essais. Mais je suis sûr qu’ils vont bien se battre."

Quant à Romain Dumas, il abonde davantage dans le sens d'Audi, mais rappelle que la pole position est très loin d'être cruciale au Mans, comme le prouvent de nombreux succès du constructeur aux anneaux par le passé.

"Combien de fois est-ce qu’Audi a gagné le Mans sans avoir la pole position, avec Peugeot? Être en pole position au Mans, c’est important pour le show, pour la presse, pour la télé, mais après cinq minutes, personne ne se souvient qui était en pole," conclut le Français.

A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Événement 24 heures du Mans
Circuit Le Mans
Pilotes Romain Dumas , Neel Jani , Loïc Duval , Brendon Hartley
Équipes Porsche Team , Team Joest
Type d'article Actualités
Tags audi, le mans, pole position, porsche