Les deux Toyota alourdies pour les 24 Heures du Mans

Les organisateurs des 24 Heures du Mans et du WEC ont annoncé les chiffres de l'EoT pour la catégorie LMP1, avant l'édition 2020 des 24 Heures du Mans.

Les deux Toyota alourdies pour les 24 Heures du Mans

Les organisateurs ont annoncé le lest qui sera imposé aux deux Toyota pour les 24 Heures du Mans, qui auront lieu la semaine prochaine (19-20 septembre). En effet, le poids minimal des TS050 Hybrid a été revu à la hausse, passant de 888 kg en 2019 à 895 kg pour l'édition 2020. Cette décision entre dans le cadre de l'équivalence de technologie (EoT), mais demeure bien en-dessous du poids minimal de 932 kg auquel roulaient les deux prototypes LMP1 hybrides cette année en WEC. L'EoT pour les 24 Heures du Mans est toujours différente, compte tenu des particularités du tracé et de sa longueur (13,626 km).

Concernant les LMP1 privés, le poids minimum reste au même niveau qu'en 2019, à savoir 816 kg pour les prototypes dotés d'un moteur atmosphérique et 833 pour ceux disposant d'un moteur turbo.

Lire aussi :

Des modifications ont été apportées concernant la quantité de carburant par relais pour les LMP1 privés, ce qui permettra à Rebellion, Ginetta et ByKolles de parcourir 11 tours entre chaque arrêt au stand, soit le même nombre de boucles que les Toyota. Par ailleurs, les équipes privées disposeront d'un avantage d'une seconde lors des ravitaillements grâce à l'augmentation du diamètre de la bride d'alimentation en carburant.

Le principe de l'EoT ne doit pas être confondu avec celui des handicaps de performance, qui a vu le jour cette année et évoluait d'une manche à l'autre du WEC en fonction du classement au championnat. Le handicap de performance ne s'applique pas lors des 24 Heures du Mans, tel que convenu par la réglementation avant le début de la saison 2019-2020.

Coup de boost pour Aston Martin

#97 ASTON MARTIN RACING - Aston Martin Vantage AMR: Alexander Lynn, Maxime Martin

Concernant la catégorie GTE, un surplus de puissance a été accordé aux Aston Martin Vantage par rapport à l'édition 2019. Le constructeur britannique avait vu cette puissance réduite le vendredi avant la course, à la suite de la pole position signée par Marco Sørensen en GTE Pro. La BoP revient donc sur cette application. 

Les Aston Martin Vantage (1246 kg) et les Ferrari 488 GTE Evo (1279 kg) auront le même poids minimum que l'an passé. La seconde génération de la Porsche 911 RSR lancée cette année affichera 1286 kg sur la balance contre 1266 kg pour sa devancière.

partages
commentaires
ByKolles dévoile sa livrée pour les 24H du Mans
Article précédent

ByKolles dévoile sa livrée pour les 24H du Mans

Article suivant

Alpine s'apprête à rejoindre le LMP1

Alpine s'apprête à rejoindre le LMP1
Charger les commentaires