Fin du 4e VR46 Master Camp ; un Français parmi les participants

Six jeunes pilotes ont de nouveau pris le chemin du Ranch de Valentino Rossi pour cinq jours dédiés à des formations pratiques et théoriques qui seront utiles pour la suite de leur carrière.

Fin du 4e VR46 Master Camp ; un Français parmi les participants
Lin Jarvis, directeur général Yamaha Factory Racing, avec des participants au 4e Yamaha VR46 Master Camp
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Un participant au 4e Yamaha VR46 Master Camp
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Un participant au Yamaha VR46 Master Camp
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Lin Jarvis, directeur général Yamaha Factory Racing, et Alessio Salucci, directeur de la VR46 Riders Academy, avec des participants au 4e Yamaha VR46 Master Camp
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.
Les participants à la quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp.

La quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp s'est achevée la semaine dernière après quatre journées d'intense activité pour les six jeunes pilotes sélectionnés pour participer à cette expérience qui restera à coup sûr dans leur mémoire.

Parmi les six heureux élus figurait notamment le Français Enzo De La Vega, qui a rejoint ses camarades Alfonso Coppola, Kimi Patova, Mykita Palinin, Renzo Ferreira et Robert Schotman. 

Comme à l'accoutumée, ces cinq jours de stage (du 24 au 28 juillet) ont fait la part belle aux enseignements pratiques mais également théoriques. Ainsi, aux séances de préparation musculaire et aux nombreux roulages, qu'il s'agisse de kart ou de mini-moto sur le petit circuit de Misanino, ou bien encore du flat-track au sein du VR46 Master Ranch, sont venus se greffer des cours plus pédagogiques dispensés par des intervenants très divers, tel que le directeur exécutif du Yamaha Factory Racing, Lin Jarvis.

Celui-ci a ainsi prodigué des conseils censés permettre aux six jeunes pousses de gérer au mieux leur carrière. Des cours plus techniques ont aussi été dispensés, notamment par Andreani Group sur le rôle et l'importance des suspensions, ou bien encore par le directeur technique de l'équipe VR46, Pietro Caprara.

 

La dernière journée a été l'occasion pour les six jeunes pilotes de venir se frotter lors de trois courses de flat-track aux protégés de la VR46 Riders Academy, puisqu’étaient présents Franco Morbidelli, Francesco Bagnaia, Niccolò Antonelli, Nicolò Bulega, Stefano Manzi, Luca Marini, Lorenzo Baldassarri, et enfin Andrea Migno.

Et à ce petit jeu, c'est le Français Enzo De La Vega qui s'est imposé lors de la toute dernière manche, sous la houlette du multiple champion de flat-track Marco Belli, qui y a été aussi de sa formation de pilotage. "Toute cette semaine a été un rêve, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir", se réjouit le pilote tricolore. "C'était une très bonne opportunité pour apprendre et je souhaite remercier Yamaha d'avoir organisé cet événement avec VR46 et la VR46 Riders Academy."

La semaine s'est terminée par la cérémonie de remise des diplômes, supervisée par le directeur de la VR46 Riders Academy Alessio Salucci, ainsi que par Lin Jarvis, ravi d'avoir pu apporter son concours et son œil avisé aux six jeunes pilotes : "Je pense que cette quatrième édition du Yamaha VR46 Master Camp a été un grand succès. Le niveau de pilotage était vraiment élevé, et c'est ce que j'ai aussi entendu dire de la part des pilotes de la VR46 Riders Academy, ainsi que de Marco Belli. Ces pilotes sont tous enclins à apprendre, à s'adapter, et ils étaient ouverts pour essayer de nouvelles choses. Ils sont heureux, positifs et motivés, il y a eu donc des grands sourires partout. Ce fut une semaine fabuleuse, sans incident."

partages
commentaires
Pour Márquez, l'impact des pneus sera limité sur le reste de la saison

Article précédent

Pour Márquez, l'impact des pneus sera limité sur le reste de la saison

Article suivant

Les pneus arrière seront asymétriques à Brno

Les pneus arrière seront asymétriques à Brno
Charger les commentaires