Crutchlow : Miller ? Le talent mais pas la vie pour viser le titre

partages
commentaires
Crutchlow : Miller ? Le talent mais pas la vie pour viser le titre
Par : Willy Zinck
16 sept. 2018 à 12:35

Les deux hommes sont bons amis dans le paddock, mais cela n'empêche pas le pilote LCR d'apporter un regard critique sur le train de vie de l'Australien, dont il reconnaît cependant les mérites.

Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Podium : le troisième Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Jack Miller, Pramac Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Misano a confirmé ce qu’on avait déjà pu entrevoir à Silverstone : le retour en forme de Jack Miller après quelques courses qui avaient vu ses performances se dégrader. Après une prise de risque lors des qualifications en Angleterre dont seul l’Australien semble capable, celui-ci a remis ça en Italie le week-end dernier en allant chercher la deuxième place sur la grille, soit son deuxième meilleur résultat dans l’exercice depuis l’Argentine !

Lire aussi:

Pour Cal Crutchlow, grand ami du numéro 43, et qui s’est lui aussi fendu d’une prestation de haut calibre sur la côte Adriatique avec la troisième place en course (c’était, là aussi, son meilleur résultat le dimanche après sa victoire en Argentine), de tels coups d’éclat ne le surprennent pas de la part du pilote Pramac, qu’il tient en très haute estime.

Miller, l'un des pilotes les plus talentueux du championnat selon Crutchlow

"Il roule bien, c’est un bon pilote", déclare ainsi l'Anglais. "Comme je l’ai dit par le passé, d’ici trois ans je pense que Jack peut gagner le titre, en tout cas s’il est suffisamment futé et qu’il fait les bonnes choses. Il est suffisamment talentueux sur une moto. Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un d’autre d’aussi talentueux que lui dans le championnat."

Néanmoins, le pilote LCR craint que le train de vie mené par Miller ne gâche parfois ses performances et l'empêche d'exploiter à fond son potentiel. "Il faut vivre à fond [moto] pour remporter le titre", nuance-t-il ainsi. "Parfois il mène une vie, mais pas celle qui convient pour viser le titre, vous savez. Je ne pense pas que ce soit la raison, mais je pense qu’il est capable de faire un bon travail. Lors des courses il rencontre plus de difficultés que lors des essais libres, mais au Mans il a mené une course fantastique."

La Ducati, une machine parfaite pour Miller

C'est un fait, Miller a réellement franchi un cap cette saison, après son passage d'une Honda à une Desmosedici. Une machine qui semble parfaitement convenir à son style de pilotage, malgré son passage à vide entre le Mugello et l'Autriche.

Lire aussi:

Aussi pour Crutchlow, les raisons du "coup de moins bien" qui a affecté Miller récemment seraient davantage à chercher sur le plan mental, chose qu'a semblé confirmer Francesco Guidotti, le team manager de l'équipe Pramac en marge du Grand Prix de Grande-Bretagne (mais aussi l'intéressé lui-même), que par une incompréhension de sa moto.

"Je ne sais pas pourquoi il s’est soudainement mis à aller plus vite, mais il va mieux que par le passé. Sur certaines courses cette année il a vraiment galéré", reprend Crutchlow. "À présent il semble de nouveau en forme. Il sait comment piloter la moto, il n’est pas stupide. Il faut vraiment regarder, mais il est sur une très bonne moto, très neutre, qui peut tout faire en ce moment. Et c’est l’une des clés, le fait d’avoir une moto qui soit facile à piloter."

 
Prochain article MotoGP
Écœuré, Ponsson demande des explications sur son éviction

Previous article

Écœuré, Ponsson demande des explications sur son éviction

Next article

Márquez : "La concurrence fait progresser la moto et l'équipe"

Márquez : "La concurrence fait progresser la moto et l'équipe"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Cal Crutchlow Shop Now , Jack Miller
Équipes Pramac Racing , Team LCR
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités