Mir espère monter en puissance et battre Quartararo

Après un début de saison sur des circuits qui ne le favorisaient pas, Joan Mir espère retrouver la constance qui a fait sa force en 2020 et combler l'écart qui le sépare de Fabio Quartararo.

Mir espère monter en puissance et battre Quartararo

Les pilotes Yamaha et Ducati se sont partagé les honneurs depuis le début de la saison, Fabio Quartararo menant le championnat devant trois représentants de Borgo Panigale, Johann Zarco, Pecco Bagnaia et Jack Miller. Le Champion du monde en titre, Joan Mir, est le "meilleur des autres" derrière ce quatuor, mais il a rarement pu se hisser dans la lutte pour les premières places cette année et il n'a décroché que deux podiums, des troisièmes places à Portimão puis au Mugello, il y a moins d'une semaine.

Le pilote Suzuki accuse un retard de 40 points sur le leader mais il espère maintenant un scénario similaire à celui qu'il a connu en 2020. La saison passée, Mir pointait à 48 points de Quartararo après les trois premières manches mais il a fait la différence sur la fin, avec six podiums dans les neuf dernières courses au programme. Le Majorquin pense donc avoir encore le temps de revenir sur Quartararo, malgré la forme étincelante du pilote Yamaha.

"Je ne regarde pas spécialement Fabio, je cherche juste à être le plus proche possible pour prendre des points", a déclaré Mir à Barcelone. "C'est le plus important. Fabio fait une très bonne saison et il est constamment devant, donc c'est vrai qu'il sera dur à battre. Mais je pense qu'il nous faut une nouvelle stratégie. Cette piste [Barcelone] sera meilleure pour nous. On l'apprécie plus. On va essayer d'être proches de lui, de bien gérer la fin de course, donc c'est ce qui compte."

Lire aussi :

"Fabio fait un très bon travail, sincèrement, il est assez constant", a ajouté Mir. "Il a toujours été dans les premières positions ici. Il a pu gagner quelques courses maintenant, donc oui, son début de la saison a été vraiment très bon. La saison est longue. Ma stratégie était de monter en puissance dans l'année, avec de meilleurs résultats. On verra on où on sera en fin de saison. C'est tout ce que je peux dire. Je vais faire de mon mieux et on verra si on sera des prétendants dans les dernières manches cette saison."

Malgré des résultats en demi-teinte, Joan Mir estime être "le même" qu'en 2020 mais il s'attendait à ce que les premières courses de la saison ne jouent pas en sa faveur, ce qui le pousse depuis plusieurs mois à croire que le meilleur est à venir : "On avait prévu une stratégie en début d'année, sachant que les premières pistes n'étaient pas les plus favorables à notre moto ou mon style de pilotage, je ne sais pas", a-t-il confirmé en conférence de presse. "Et on s'est dit que si on pouvait rester proches des leaders, ça serait bien pour jouer le titre dans la seconde partie de la saison."

"Je pense qu'on suit les bonnes étapes pour se battre pour le titre en fin de saison. Fabio fait un excellent travail, les Ducati ont énormément progressé depuis l'an dernier, et on essaie d'être là. C'est une belle bagarre. Maintenant, je vais essayer de gagner en vitesse, d'être plus souvent sur le podium et de me battre pour la victoire, ce qu'il faut pour être Champion."

Et Joan Mir espère retrouver sa principale arme de la saison 2020, sa constance au premier plan, une force qu'il n'a pas retrouvée cette année mais qui est d'autant plus essentielle puisque ses concurrents obtiennent pour le moment des résultats plus réguliers : "Je ne suis pas constant. J'ai décroché un premier podium. Je ne suis pas constant en ce moment. J'essaie de donner 100% à chaque course et on voit où on est. C'est toujours facile de faire des commentaires depuis son canapé. Je pense que quand ma saison débutera, j'essaierai de monter en puissance, et ensuite on essaiera d'être constants et de prendre un peu plus de points. C'est mon plan. [...] Je ne sais pas si des pilotes pourront se battre pour des victoires à chaque course. Tout change à chaque week-end, je vais essayer de jouer cartes sur tables et de donner 100%. Rien de plus."

Lire aussi :

Les pilotes Suzuki sont plus "à la limite" qu'en 2020

Joan Mir sera le seul pilote à porter les espoirs de Suzuki ce week-end, Álex Rins ayant dû déclarer forfait après une chute à vélo jeudi matin sur le circuit de Barcelone. Rins restait sur une série de cinq chutes en quatre courses et Mir y voit un signe des difficultés actuelles de la marque de Hamamatsu, les pilotes étant obligés de prendre des risques pour essayer de se hisser au niveau de leurs concurrents.

"Je pense que les autres motos ont progressé. On n'a pas autant progressé que les autres depuis l'an dernier, et il faut qu'on soit vraiment à la limite pour décrocher un résultat. Ça peut provoquer des chutes, donc je pense qu'il n'y a pas un gros problème avec la Suzuki à l'avant, parce que je pense que notre avant n'est pas mauvais, mais il faut qu'on soit plus à la limite que l'an dernier. Donc oui, il faut qu'on progresse."

Le test post-course prévu lundi sur le circuit de Barcelone pourrait aider Suzuki à corriger le tir, Mir attendant plusieurs évolutions sur sa RS-GP. La machine est régulièrement à la peine en qualifications, ce qui ne devrait être résolu qu'avec la nouvelle version du moteur prévue pour 2022, et elle est la seule à ne pas disposer d'un holeshot device dynamique, permettant d'abaisser la machine en sortie de courbe.

"On fait tout pour avoir des nouveautés sur la moto et l'améliorer. Je ne sais pas ce qu'on aura lundi. Le holeshot device est une chose que je veux vraiment parce que ça aiderait à l'accélération, un peu en vitesse de pointe, en stabilité en sortie de courbe aussi. On doit progresser dans ces domaines. Je m'attends à avoir ces nouveautés le plus vite possible."

partages
commentaires

Related video

Michelin a apporté des pneus plus durs à Barcelone
Article précédent

Michelin a apporté des pneus plus durs à Barcelone

Article suivant

EL1 - Aprilia premier leader au terme d'une séance calme

EL1 - Aprilia premier leader au terme d'une séance calme
Charger les commentaires