Miller et Bagnaia impressionnés par leurs progrès en un an

Fortement limités par les températures fraîches en 2020, Jack Miller et Pecco Bagnaia ont connu un bien meilleur vendredi au GP d'Aragón cette année.

Miller et Bagnaia impressionnés par leurs progrès en un an

Le jour et la nuit. À la peine par des températures très fraîches en 2020, les pilotes Ducati ont retrouvé le sommet ce vendredi au MotorLand Aragón, et les quatre pilotes disposant de la version la plus récente de la machine italienne sont entrés dans le top 6. Jack Miller a mené la danse après une journée quasi parfaite, au guidon d'une Desmosedici bien plus performante qu'il y a un an. L'Australien est impressionné par la facilité avec laquelle il a pu piloter sa machine.

"Le rythme est venu immédiatement ce matin, les pneus fonctionnent très bien", souligne-t-il. "Sur la distance de la course aussi. On a eu une petite averse la nuit dernière. Je m'attendais à ce que ça soit assez glissant ce matin, mais dès que j'ai quitté les stands, j'ai été agréablement surpris, sincèrement, parce qu'il y avait également du grip. On a pu pousser immédiatement."

"C'est beaucoup plus sympa de rouler ici par ces températures qu'avec celles que l'on avait l'an dernier, et j'ai juste pris du plaisir. Comme je l'ai dit aux gars au débrief, dans le dernier virage, avec les deux passages à la corde, on peut remettre les gaz alors qu'avant il fallait gérer la situation. Maintenant, on peut remettre les gaz d'une façon constante et ça continue à tourner, on n'est pas sur la limite du pneu donc c'est bien plus plaisant de rouler ici."

Lire aussi :

Un bon week-end s'annonce donc pour Miller, qui n'a décroché qu'un podium lors des sept courses qui ont suivi ses deux succès cette saison : "C'est ce qu'on espère. J'aime vraiment la piste en Aragón et c'est bien d'être de retour ici, j'espère qu'on pourra compenser ce qu'on n'a pas fait ici l'an dernier".

Bagnaia ressent les mêmes progrès

Troisième dans la matinée et finalement auteur de la sixième performance du jour, Pecco Bagnaia partage l'enthousiasme de son coéquipier. Il est surpris par les progrès effectués depuis le double rendez-vous près d'Alcañiz en 2020. "Aujourd'hui était une super journée", résume l'Italien. "Lorsque j'ai commencé la séance, j'ai pensé que j'allais souffrir après le premier tour car j'avais un pneu neuf, mais dès le second tour, tout a commencé à bien fonctionner, de manière parfaite."

"Après les EL1, j'ai déjà dit à l'équipe de ne rien changer du tout sur la moto, parce que je pensais que tout était déjà parfait. C'est incroyable comme les choses peuvent changer en un an : l'an dernier, je luttais beaucoup, tout était difficile. Je chutais beaucoup et à chaque séance, je n'avais aucun grip. Aujourd'hui, c'était l'opposée totale. En EL2, j'ai fait un 1'48"6 et c'était un temps incroyable. Le rythme était aussi très bon."

"Je suis très content actuellement. Nous devons attendre jusqu'à dimanche car à chaque fois, je suis assez performant en essais libres et en qualifications puis le dimanche, j'ai des problèmes. Mais pour le moment, je suis très à l'aise avec tout et je pense que le travail que nous faisons est très bon. Mon rythme est compétitif et le time-attack d'aujourd'hui n'était pas très propre mais suffisant pour rester dans le top 10. Nous sommes aussi cinq Ducati dans le top 10 donc quelque chose a changé comparativement à l'an passé."

Les conditions météo plus favorables mais des progrès dans son pilotage ont permis à Bagnaia de faire ce spectaculaire bond en avant en un an : "Je pense que ce sont les deux. L'an dernier, j'ai souffert avec les conditions, mais cette année, dans d'autres situations fraîches, j'ai été compétitif. Et les températures ont beaucoup changé et nous ont [en effet] aidés à être compétitifs. Je crois que ce sera encore meilleur ou la même chose pour nous s'il fait encore plus chaud".

Lire aussi :

Avec Angus Martin et Guillaume Navarro

partages
commentaires

Related video

Marc Márquez en colère après une chute "inattendue"
Article précédent

Marc Márquez en colère après une chute "inattendue"

Article suivant

Johann Zarco a "retrouvé des performances" au GP d'Aragón

Johann Zarco a "retrouvé des performances" au GP d'Aragón
Charger les commentaires