Pol Espargaró "surtout soulagé pour Honda" après son podium

Pol Espargaró juge le doublé de Honda plus important que son propre retour sur le podium à Misano, la crise sanitaire ayant beaucoup limité le travail du constructeur depuis l'an dernier.

Pol Espargaró "surtout soulagé pour Honda" après son podium

Honda s'est offert un doublé au Grand Prix d'Émilie-Romagne, le premier de la marque depuis Phillip Island 2019 et du jamais-vu pour l'équipe officielle depuis Aragón 2017, il y a plus de quatre ans. Voir des RC213V triompher avec Marc Márquez était la norme jusqu'à sa fracture du bras en ouverture de la saison dernière mais la marque a depuis traversé des moments difficiles, ne décrochant que deux podiums sur l'ensemble de l'année 2020.

Le succès du #93 à Misano était son troisième de l'année, alors que la deuxième place de Pol Espargaró était son meilleur résultat en MotoGP et son premier podium avec une Honda. Plus que sa performance personnelle, le cadet des frères Espargaró s'est réjoui pour le résultat du constructeur japonais, qu'il a rejoint cette année.

"Je pense qu'avant tout, ce qui est important avec ce podium, c'est que Honda a placé ses motos à la première et à la deuxième place", a déclaré Espargaró en conférence de presse. "C'est incroyable après une saison difficile, après quelques saisons difficiles. Pas seulement celle-ci, la dernière également a été difficile pour Repsol Honda. Pour moi, pour mon égo, c'est super important. [...] C'est un moment important de ma carrière mais je suis surtout soulagé pour Honda."

Honda a été durement touché par la pandémie

Décrivant sur le site du MotoGP une "bulle d'oxygène" qui permettra aux membres de l'équipe de "travailler plus dur pour l'an prochain et rendre [ces résultats] plus fréquents", Pol Espargaró voit dans ce doublé une récompense idéale des efforts du constructeur. Les usines japonaises n'ont pas encore repris le rythme qui étaient le leur avant le début de la crise sanitaire et il salue les efforts de Honda dans ce contexte.

"Les constructeurs japonais ont été un peu plus touchés par le COVID que les Européens. On sent leur douleur quand on roule. C'est plus dur de corriger nos problèmes parce qu'on n'a pas pu travailler autant que les constructeurs européens mais finalement, faire un doublé est incroyable. Je suis content pour moi mais surtout pour Honda qui a énormément travaillé."

"J'ai été avec un constructeur européen, j'ai vu qu'ils travaillaient à fond même quand le COVID touchait durement l'Europe", a souligné Espargaró, qui portait encore les couleurs de KTM en 2020. "Mais comme vous le savez, les Japonais prennent la sécurité très au sérieux, plus que les Européens. Donc on a eu plus de mal que les Européens dans cette période avec le COVID."

Lire aussi :

partages
commentaires
L'équipe de Fausto Gresini aurait pu "tout arrêter" après son décès
Article précédent

L'équipe de Fausto Gresini aurait pu "tout arrêter" après son décès

Article suivant

Pour Yamaha, Quartararo a su "grandir" après l'échec de 2020

Pour Yamaha, Quartararo a su "grandir" après l'échec de 2020
Charger les commentaires