Rossi satisfait malgré un dernier run en pneu tendre avorté

partages
commentaires
Rossi satisfait malgré un dernier run en pneu tendre avorté
Par :
7 févr. 2019 à 12:37

L'Italien a de nouveau terminé la journée dans le groupe de tête, confirmant la bonne forme de Yamaha en ce début d'année. Mais celui-ci prévient : il ne faut pas relâcher la pression pour autant.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Gros plan sur la Yamaha de Valentino Rossi
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Yamaha a fait de son retour au premier plan une priorité pour 2019, et force est de constater que le constructeur japonais est en train de remplir son objectif. À telle enseigne que Maverick Viñales a signé le meilleur temps aujourd'hui (ne manquant de battre le record de la piste, propriété de Jorge Lorenzo depuis l'an dernier) que pour 0"067.

Pour Valentino Rossi, l'optimisme est de mise, après une nouvelle journée bouclée à la sixième place (comme hier). Le docteur était ainsi content de constater le faible écart qui le sépare de ses concurrents, même s'il admet qu'un tour lancé comme celui réalisé par son coéquipier était irréalisable.

Lire aussi :

Peut mieux faire malgré tout

"C'est facile à dire maintenant, mais à mon avis, j'aurais pu faire un peu mieux, mais le pneu ne fonctionnait pas bien", a-t-il déclaré lors de son point presse. "C'est dommage, parce qu'entre Rins et moi on est tous très proches. Le temps de Maverick, je n'aurais pas réussi à le faire mais si on enlève un dixième j'aurais été dans le top 3. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui on ne doit pas courir, l'important est d'avoir de bonnes sensations. J'ai testé des choses qui m'ont permis de progresser un peu. À mon avis, on travaille bien."

Moins de deux dixièmes de seconde séparent en effet l'Italien de Rins, deuxième du classement. Visiblement à l'aise en pneus usés, qu'il a utilisé pendant la majeure partie de la journée, le numéro 46 a cependant porté un regard critique sur la gomme plus tendre qu'il a tenté de chausser dans le money time.

"Je me sens bien avec la moto, et mon rythme n'est pas si mal", explique-t-il. "J'ai roulé pour l'essentiel en pneus usés, et j'avais gardé un pneu neuf pour un time attack à la fin. Mais malheureusement, le pneu n'était pas bon. J'ai fait la moitié d'un tour et j'ai dû m'arrêter. Je félicite Maverick, car il a fait de très bons chronos. C'est très important pour nous, car cela signifie que la moto est bonne."

Lire aussi :

Rien de laissé au hasard

Yamaha travaille d'arrache-pied pour combler l'écart qui le sépare encore de Honda et de Ducati, sans oublier Suzuki qui sera sans doute le facteur X cette saison. Et pour se maintenir aux premières loges dans cet environnement ultra-concurrentiel, la marque aux trois diapasons ne laisse aucun domaine de côté dans le développement de sa M1, comme le confirme son pilote fétiche.

Voir aussi :

Déjà dans le coup à Sepang l'an passé, à l'occasion du Grand Prix de Malaisie, Rossi a par ailleurs confirmé avoir repris comme base ses réglages qui lui avaient permis de mener pendant la majeure partie de la course il y a trois mois.

Une très bonne base que lui et Yamaha sont d'ores et déjà parvenus à pousser dans ses retranchements pour gagner encore en performance. "Il semble que nous ayons progressé un peu, mais je pense que nous devons continuer à travailler", prévient-il cependant. "Et pour être sûr de cela, il vous faut faire une course, 20 tours, et moi j'ai besoin de 20°C de moins [rires]. Mais peu importe : la journée a été positive. Nous continuons à travailler pour progresser sur tout ça, sur les pneus et le grip à l'arrière."

Avec Léna Buffa

Article suivant
Sepang, J2 : Viñales flirte avec le record

Article précédent

Sepang, J2 : Viñales flirte avec le record

Article suivant

Simulation de course à deux et travail d'équipe chez Ducati

Simulation de course à deux et travail d'équipe chez Ducati
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de Sepang en février
Catégorie Jeudi
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Be first to get
breaking news