MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Viñales rassuré au terme d'une première journée productive

partages
commentaires
Viñales rassuré au terme d'une première journée productive
Par :
15 juin 2018 à 14:23

Échaudé par les péripéties qu'il a vécues l'an dernier à Montmeló, l'Espagnol se félicite des progrès de sa machine en terre catalane.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Le niveau de grip des Yamaha officielles était l'un des points d'interrogation en vue de ce Grand Prix de Catalogne, et la première journée d'essais libres a apporté un début de réponse. Alors que son coéquipier Valentino Rossi a été crédité ce matin du meilleur temps des EL1, Maverick Viñales a repris le flambeau de l'Italien dans l'après-midi pour pointer à la troisième place.

Alors qu'il était encore dubitatif jeudi concernant le véritable niveau d'adhérence du tracé espagnol, le numéro 25 a pu être rassuré au cours d'un vendredi productif. "Les sensations sont bonnes", a-t-il ainsi confirmé. "Lors des tests il y avait bien plus de grip que là, mais même comme cela nous avons pu faire des temps au tour. Donc je suis très content, je suis satisfait du travail que nous avons effectué aujourd'hui."

L'Ibère a donc dédié ensuite sa journée aux réglages en vue de la course, là où le bât blesse généralement au niveau de sa M1, comme la dernière course au Mugello a pu le confirmer.

Des simulations de course qui rendent là encore Viñales optimiste, lui qui avait tant souffert sur le tracé catalan l'an dernier. "J'ai eu besoin de temps car nous travaillons tout le temps sur les réglages en vue de la course", poursuit-il. "Vous savez, au début c'est un peu piégeur avec le réservoir plein et j'ai eu besoin [de temps] pour m'habituer. Mais c'est bien de s'entraîner comme cela, car je peux obtenir le feeling pour la course et je peux progresser."

Un pneu avant encore capricieux

Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes du côté de Yamaha ? C'est vite dit. En effet, si le patinage au niveau du pneu arrière semble pour l'heure maîtrisé, du travail reste encore à faire sur l'avant.

"Au niveau du pneu avant, c'était très glissant", nuance ainsi Viñales. "C'est donc un point que nous devons améliorer. Avec le pneu arrière je suis très content, honnêtement je suis très régulier et j'ai beaucoup de grip, mais nous souffrons un peu sur l'avant. Je vais donc essayer de progresser sur l'avant demain."

Article suivant
EL2 - Lorenzo surgit en 1re position, Márquez et Rossi hors du top 10

Article précédent

EL2 - Lorenzo surgit en 1re position, Márquez et Rossi hors du top 10

Article suivant

Un grip difficile à trouver à Barcelone pour Crutchlow

Un grip difficile à trouver à Barcelone pour Crutchlow
Charger les commentaires