La Mustang pour remplacer la Ford Falcon en 2018 ?

partages
commentaires
La Mustang pour remplacer la Ford Falcon en 2018 ?
Par : Emmanuel Rolland
9 déc. 2016 à 19:30

L'équipe Prodrive Racing Australia va évaluer la possibilité de définir la Mustang comme voiture pour le Supercars en 2018, alors que la Falcon devrait disputer sa dernière saison dans la série australienne l'an prochain.

Ford Mustang GT4
Ford Mustang
Mark Winterbottom, Prodrive Racing Australia Ford
Ford Mustang
Mark Winterbottom, Dean Canto, Prodrive Racing Australia Ford
Le directeur général de FPR Tim Edwards
Scott Pye, DJR Team Penske
Scott Pye, Tony D’alberto, DJR Team Penske

Si Ford ne compte pas de programme d'usine en Supercars, la présence du constructeur américain dans le championnat australien est assurée par deux équipes, le Prodrive Racing Australia et le DJR Team Penske.

Il y a quelques semaines, dans le cadre de la course de Bathurst, le Prodrive Racing, via sa société de préparation Tickford, avait dévoilé une version survitaminée de la Ford Mustang. Aujourd'hui, Tim Edwards, le directeur de l'équipe PRA, envisage fortement d'aligner la Pony Car dans la série australienne à partir de 2018.

Un choix motivé par le fait que la Ford Falcon FG X, actuel porte étendard de Ford en Supercars, ne sera plus commercialisée à partir de l'année prochaine. Quoi qu'il en soit, une décision devrait être prise dans les semaines qui viennent, afin de laisser aux équipes le temps de développer un nouveau package aérodynamique en vue de 2018.

"Bien sûr nous y pensons", a ainsi confié Tim Edwards, le directeur de Prodrive Racing, à Motorsport.com. "Et bien sûr que l'équipe DJR Team Penske y pense. Mais y penser est une chose, et être capable de le faire, et avoir la permission de le faire, en est une autre."

"Il y a tant de facteurs qui doivent être pris en considération, ce n'est pas aussi simple que de dire 'nous voulons faire courir des Mustang la saison prochaine', claquer des doigts, et ça arrive. C'est une conversation que nous devons avoir avec Ford, et nous devons y travailler avec la catégorie car cela implique l'homologation d'une voiture deux portes, ce qui n'a pas encore été fait."

D'autres options restent envisageables pour les Ford en 2018, y compris celle de voir encore la Falcon FG X au sein du peloton, même si aligner une voiture qui n'est plus disponible à la vente constituerait là aussi une première.

Si vous allez questionner les fans au sujet de la voiture que devrait aligner Prodrive et DJR en course, je pense que nous connaissons la réponse.

Tim Edwards, directeur du Prodrive Racing Australia.

"Souvenez-vous que nous roulons avec la FG depuis cinq ans", poursuit Tim Edwards. "Et c'est seulement la deuxième année pour la FG X. Ce n'est pas comme si nous alignions une voiture datée."

"Il est intéressant de constater que la voiture n'est plus produite, car le championnat n'a jamais connu cette situation auparavant. Et on fait évidemment face à la question de la pertinence d'une telle situation à un moment donné. Mais nous travaillons sur ces choses-là à l'heure actuelle."

Outre la Mustang, d'autres modèles ne sont pas à exclure, la Mondeo et la Focus étant également à l'étude.

"Il y a d'autres options, mais la Mustang est ce qui génère le plus d'émotions chez les gens", conclut Edwards. "C'est celle que les fans demandent. Le sport n'existe que grâce aux fans, et si vous allez questionner les fans au sujet de la voiture que devraient aligner Prodrive et DJR en course, je pense que nous connaissons la réponse."

Le Prodrive Racing Australia a remporté le titre pilotes en Supercars en 2015 avec Mark Winterbottom.

Propos recueillis par Andrew van Leeuwen

Prochain article Supercars
V8 Supercars australien - Entre NASCAR Sprint Cup et GT

Article précédent

V8 Supercars australien - Entre NASCAR Sprint Cup et GT

Article suivant

McLaughlin et Prémat en pole des 1000 km de Bathurst

McLaughlin et Prémat en pole des 1000 km de Bathurst
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Supercars
Équipes Tickford Racing
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Interview