Les Porsche 911 RSR renouent avec le succès à domicile

Complétant le doublé des 919 LMP1 lors des Six Heures du Nürburgring, Porsche a également triomphé dans la catégorie GTE, avec un autre doublé et un retour qui signe le retour au top des 911 RSR officielles.

Sevrées de victoires depuis la saison 2014 en WEC, les Porsche 911 RSR officielles alignées par l’équipe Manthey Racing subissent depuis le début de cette saison la loi des Ferrari F458 AF Corse, mais également des Aston Martin Vantage officielles. Alors que la firme de Stuttgart s’interroge quant à la poursuite de son programme officiel en WEC l’an prochain, ce doublé décroché à domicile – la paire Lietz-Christensen s’impose devant le duo 100% français Pilet-Makowiecki -, peut faire pencher la balance.

Les Porsche avaient pourtant encore une fois subi la loi des Ferrari et des Aston en qualification, se positionnant 5e et 6e sur la grille de départ du GTE. Mais, après les ennuis mécaniques de la F458 de tête, celle de Bruni-Vilander, les Porsche sont rapidement revenues aux avant-postes, surtout la n°91, qui se hissait en tête dès la première demi-heure de course. Le parcours de la n°92 fut moins limpide, Frédéric  Makowiecki étant contraint d’observer un drive through après un départ anticipé. Mais « Mako » et son compatriote Patrick Pilet effectuaient une remontée depuis la queue de peloton (non sans un accrochage avec la Ferrari de James Calado) pour accrocher la deuxième place du podium, malgré une nouvelle pénalité suite à cet incident.

Nous ne pouvions pas nous faire battre par quelqu’un d’autres sur nos terres !

Dr. Frank-Steffen Walliser, directeur de la compétition chez Porsche.

"Nous ne pouvions pas nous faire battre par quelqu’un d’autres sur nos terres !", s’amusait après la course le Dr. Frank-Steffen Walliser, patron décidément comblé de la compétition chez Porsche. "Mais, sérieusement : c’est bien évidemment le meilleur scénario. Ce n’était pas une course facile, surtout avec les pénalités avec lesquelles nous avons dû composer. Mais les pilotes ont fait un excellent travail et la stratégie de l’équipe a parfaitement fonctionné. Les tests que nous avons effectué ont payé [les 10 kg de moins suite la nouvelle balance de performance également NDLR]. C’est un rêve de décrocher deux doublé pour Porsche avec celui de nos collègues du LMP1, dans un décor fantastique".

Richard Lietz nouveau leader en coupe du monde de GT

Richard Lietz, qui prend la tête du classement de la coupe du monde d’endurance des pilotes GT grâce à cette victoire décrochée avec Michael Christensen, ne cachait pas son enthousiasme lui non plus. "Premier et deuxième, c’est juste parfait", soufflait le pilote autrichien à sa descente de podium. "Nous nous étions très bien préparés pour notre course à domicile avec deux séances de tests productives, et nous ne nous sommes pas affolés lors des conditions climatiques démentes en début de week-end. Depuis les tests, nous n’avons presque pas changé les réglages de notre 911 RSR et cela a payé".

Rappelons que Porsche reste également sur quatre victoires consécutives en Tudor United SportsCar Championship grâce aux succès des 911 RSR de Porsche North America en catégorie GTLM.

En GTE Am, la meilleure Porsche privée est celle du Dempsey-Proton Racing, qui termine 4e aux mains de Patrick Dempsey et Patrick Long.

 

A propos de cet article
Séries WEC
Événement Nürburgring
Circuit Nürburgring
Pilotes Patrick Pilet , Patrick Dempsey , Frederic Makowiecki , Richard Lietz , Michael Christensen
Type d'article Résumé de course
Tags christensen, lietz, porsche, wec