Loeb a pris part au test de Citroën avant la Grande-Bretagne

partages
commentaires
Loeb a pris part au test de Citroën avant la Grande-Bretagne
Par : David Evans
3 oct. 2018 à 13:04

Avant sa prochaine participation au Rallye de Catalogne, le Français a repris le volant de la C3 WRC sur la terre.

Sébastien Loeb a fait une apparition surprise sur le test de préparation au Rallye de Grande-Bretagne mené par Citroën, la semaine dernière. Deuxième de cette épreuve lors de sa dernière apparition il y a six ans, le nonuple Champion du monde des rallyes l'a remporté trois fois entre 2008 et 2010.

Lorsqu'il lui a été demandé pourquoi Loeb a été appelé à participer à la première journée d'essais de Citroën à Hafren, un porte-parole de l'équipe a expliqué : "Il n'avait pas piloté la C3 WRC sur terre depuis le Mexique, cela faisait sens."

Loeb a encore un rallye à son programme cette année, sur les trois prévus, puisqu'il sera engagé par Citroën sur l'épreuve espagnole fin octobre. En début d'année, lors de son retour en WRC, il a occupé la place de leader au Mexique, avant de rétrograder au cinquième rang après une crevaison, puis il est sorti de la route dès le début du Tour de Corse, deuxième épreuve de son programme.

Ce sont Craig Breen et Mads Østberg, pilotes réguliers de la marque, qui formeront le line-up Citroën pour le Pays de Galles.

Lire aussi :

Les quatre équipes WRC ont mené des tests significatifs au Pays de Galles avant l'épreuve au programme le week-end prochain. Il semble qu'Ott Tänak, pour Toyota, soit celui qui a profité au mieux de ces essais, sachant qu'il a bénéficié d'une journée tantôt sèche tantôt humide. Il a donc eu l'opportunité de tester le nouveau pneu tendre de Michelin sur des routes dont le niveau de grip a grandement varié.

Alors que la gomme medium de Michelin fait office d'option "prime" pour ce week-end, ce nouveau pneu avait été apporté en Finlande pour y faire ses débuts, mais n'avait finalement pas été utilisé compte tenu des températures élevées enregistrées cet été à Jyväskylä.

"J'ai eu pas mal de pluie pendant le deuxième jour de mon test et c'était une bonne opportunité de tester le pneu. Il a bien fonctionné dans la boue et sur le mouillé", explique Tänak. "Il faudra voir quelle sera la météo pour le rallye, avant de décider si nous pouvons l'utiliser pour une boucle complète de 80 km. Si c'est sec, cela pourrait faire beaucoup pour le pneu."

Sébastien Ogier, ancien coéquipier de Tänak chez M-Sport, a reconnu que la période durant laquelle il a pu tester le pneu soft de Michelin n'a pas été idéale. "Nous avons eu une journée sèche le premier jour, puis de la pluie mais une route séchante le deuxième jour", a-t-il expliqué. "Pour ce rallye, il n'est jamais possible d'avoir les conditions parfaites en test, et ce sera probablement un peu plus mouillé pendant le rallye, mais nous verrons bien."

"Le fonctionnement du pneu tendre sera un point d'interrogation pour moi à l'heure d'entamer le rallye. Je n'ai pas l'expérience de ce pneu ; je l'ai testé, mais nous n'avons pas eu les bonnes conditions pour en voir le bénéfice."

Prochain article WRC
Ogier : Citroën ne fait plus les choses à moitié

Article précédent

Ogier : Citroën ne fait plus les choses à moitié

Article suivant

Ogier : Je dois battre Neuville et Tänak pour rester en lice

Ogier : Je dois battre Neuville et Tänak pour rester en lice
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Total Abu Dhabi WRT
Auteur David Evans
Type d'article Actualités