WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé

Neuville et Hyundai décidés à capitaliser en Argentine

partages
commentaires
Neuville et Hyundai décidés à capitaliser en Argentine
Par :
19 avr. 2019 à 14:54

Nouveaux maîtres du championnat depuis leur victoire en Corse, le pilote belge et l'équipe coréenne espèrent bien poursuivre sur leur lancée lors de la prochaine manche en Amérique du Sud.

Il souffle un vent d'optimisme renouvelé chez Hyundai depuis la victoire de Thierry Neuville sur la dernière manche, à l'occasion du Tour de Corse. Ce succès a en effet permis au constructeur coréen d'effacer, en tout cas en partie, les doutes qu'avait pu susciter un début de saison laborieux sur la compétitivité de la i20 WRC.

Mais avec ce triomphe sur l'île de Beauté, Hyundai est parvenu à faire coup double, prenant à la fois les commandes du championnat des pilotes par l'intermédiaire de Neuville donc (le Belge devance de deux points Sébastien Ogier, et de cinq Ott Tänak, dans la bataille à trois pour le titre qui est en train de se dessiner) mais aussi de celui des constructeurs (Citroën étant relégué à 12 unités).

Déjà deux victoires en terre argentine

C'est donc en confiance que la marque asiatique aborde la prochaine manche, qui se tiendra en Argentine du 25 au 28 avril prochains, d'autant plus que celle-ci s'y est déjà imposée en 2016 et 2017 (Hayden Paddon la première année, Neuville la seconde).

Lire aussi:

Autant de bons indicateurs mais le patron de l'équipe, Andrea Adamo, reste prudent à l'heure de participer à la cinquième manche de la saison. "Nous sommes très enthousiastes à l'idée de retourner en Amérique du sud", explique-t-il. "Toute l'équipe est motivée et déterminée à se maintenir aux avant-postes, mais nous savons aussi que nos rivaux travaillent dur, donc nous devons être au sommet de notre art."

Pour le vainqueur de la dernière épreuve en date, Neuville, et qui voudra sans doute pousser son avantage en Amérique du Sud, il faudra adopter une approche subtile pour espérer triompher de nouveau. "D'un côté, nous devons prendre soin de la voiture, mais de l'autre il y a certaines sections où nous devons vraiment attaquer", indique le leader du championnat. "Tout est une question d'équilibre. Nous devons trouver un bon rythme, mais aussi être prêts à attaquer davantage lorsque nécessaire."

En ce qui concerne Andreas Mikkelsen, le Rallye d'Argentine marquera le retour du Norvégien parmi les engagés, après une absence sur le Tour de Corse. Celui-ci attend avec impatience une épreuve où il est possible d'attaquer plus que de coutume, compte tenu du niveau d'adhérence sur les spéciales. "Les spéciales en Argentine sont sympa", explique-t-il. "Il y a un peu de sable comparé à d'autres événements sur la terre, et cela augmente le niveau de grip. Par conséquent, on peut envoyer la voiture sur le côté dans les virages et ensuite accélérer au maximum."

Bon rythme sur la terre

La concurrence promet d'être à nouveau rude en Argentine, mais Hyundai peut se rassurer en se remémorant le niveau de performance affiché lors du précédent rallye terre qui s'est déroulé cette année, au Mexique.

Les voitures coréennes avaient en effet tenu le haut du pavé au cours de la première étape, avant de souffrir divers problèmes qui les ont finalement tenues à l'écart du podium. "Nous avons montré quel était notre rythme sur terre au Mexique, en nous battant aux avant-postes lors de la première journée", rappelle ainsi Dani Sordo, troisième engagé de Hyundai sur ce rallye. "Nous voulons renouveler ce niveau de performance en Argentine et faire tout ce que nous pouvons pour décrocher un bon résultat, pour nous et pour l'équipe."

 
Article suivant
Le Safari Rally appelé à rendre son parcours plus rude

Article précédent

Le Safari Rally appelé à rendre son parcours plus rude

Article suivant

Le "rêve" de Petter Solberg : diriger une équipe WRC

Le "rêve" de Petter Solberg : diriger une équipe WRC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Pilotes Dani Sordo , Andreas Mikkelsen , Thierry Neuville
Auteur Willy Zinck