ES9 à 11 - Tänak aligne les scratchs, Neuville "contrôle"

partages
commentaires
ES9 à 11 - Tänak aligne les scratchs, Neuville
Par : Jean-Philippe Vennin
11 févr. 2017 à 10:30

Le pilote Hyundai a creusé l'écart avec Jari-Matti Latvala au fil des trois spéciales de ce samedi matin en Suède, tandis que le coéquipier de Sébastien Ogier chez M-Sport a sonné la charge et réduit l'écart avec le Finlandais.

Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Ott Tänak, Martin Järveoja, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Ott Tänak, Martin Järveoja, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Ott Tänak, M-Sport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Yaris WRC, Toyota Racing
Jari-Matti Latvala, Toyota Racing
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Ford Fiesta WRC, M-Sport
Sébastien Ogier, M-Sport
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën C3 WRC, Citroën World Rally Team

Ott Tänak s'est montré le plus rapide sur les trois spéciales de Knon (ES9 - 31,60 km), Hagfors (ES10 - 15,87 km) et Vargåsen (ES11 - 14,27 km) au volant de sa Ford Fiesta M-Sport. L'Estonien explique son niveau de performance par une meilleure position sur la route (il s'élance aujourd'hui en neuvième position dans les spéciales), ce qui lui évite de balayer celle-ci qui est recouverte d'une couche de neige fraîche (cinq à six centimètres a estimé Stéphane Lefebvre).

Thierry Neuville a signé deux fois le troisième temps et une fois le deuxième, ne s'inclinant face à Jari-Matti Latvala, son dauphin au classement général, que dans l'ES11 où le pilote Hyundai a concédé quatre petits dixièmes à celui de la Toyota, auteur du deuxième temps. Son avance est désormais de 32"8.

"Je ne veux pas commettre d'erreur stupide, je contrôle", a expliqué le Belge, qui n'a même pas cherché à réaliser un long saut sur la fameuse Colin's Crest, à l'arrivée de la boucle.

Dans le même temps, Tänak a réduit à 9"2 seulement son retard sur le Finlandais, un écart qui s'élevait à 21"6 au départ de cette deuxième étape.

Sébastien Ogier s'est emparé de la quatrième place, aux dépens de Kris Meeke, dès l'ES9 en y réalisant le deuxième chrono et il pointe à 14"2 de son équipier chez M-Sport. Le vainqueur du Monte-Carlo est lui aussi satisfait de conditions bien meilleures aujourd'hui. Il compte 14"1 d'avance sur Meeke.

Le pilote de la plus rapide des Citroën C3 WRC dit rouler à son rythme et en être satisfait, mais déplore que les chronos ne soient pas aussi bons qu'il le souhaiterait. Il dispose d'une confortable marge de 46"8 sur Dani Sordo, auteur de bons chronos et qui a gagné une place au général.

Hayden Paddon a en effet perdu tout le temps gagné hier après-midi, grâce à de meilleurs réglages, et bien plus encore puisque la direction assistée de sa Hyundai est tombée en panne dès le début de la première spéciale du jour. Le Néo-Zélandais a perdu près de quatre minutes sur le leader, son équipier Neuville, retombant du même coup à la dixième place du général derrière Craig Breen, Elfyn Evans et Stéphane Lefebvre.

L'ES12 annulée

Pontus Tidemand a accru son avance en WRC2 en signant lui aussi trois meilleurs temps dans la catégorie sur sa Skoda officielle, pour la porter à 1'12"1 sur Teemu Suninen. Celui-ci a perdu sa position à Ole Christian Veiby après l'ES9 car il y avait eu de la buée sur le pare-brise de sa Fiesta M-Sport, mas l'a reprise a pilote de la Skoda privée après l'ES11.

La forte affluence sur le bord des spéciales a entraîné l'annulation du second passage dans la longue spéciale de Knon, pour raisons de sécurité et sur recommandation de la FIA. La deuxième boucle, qui ne comptera donc que deux spéciales, débutera à 14h17.

 
Prochain article WRC
ES13 & 14 - Derrière Neuville, Latvala sous la pression de Tänak

Previous article

ES13 & 14 - Derrière Neuville, Latvala sous la pression de Tänak

Next article

ES5 à 8 - Neuville garde le rythme et finit en tête

ES5 à 8 - Neuville garde le rythme et finit en tête