Alex Lowes veut dépasser les chutes et les déceptions

Alex Lowes aura connu une saison on ne peut plus riche, entre son engagement avec Yamaha en WSBK, sa victoire sur les 8 Heures de Suzuka et le remplacement de Bradley Smith qui l'a vu disputer ces dernières semaines ses premiers Grands Prix MotoGP.

Alex Lowes veut dépasser les chutes et les déceptions
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes (#21 Yamaha Factory Racing Team)
Alex Lowes, Pata Yamaha Official WorldSBK Team
Alex Lowes, Yamaha Factory Racing

À Magny-Cours, le pilote anglais disputait son cinquième week-end consécutif de courses, un week-end qu'il a conclu sur une chute et avec la ferme intention de retrouver le droit chemin pour conclure la saison en beauté.

La dégradation de la météo après la première journée d'essais libres a compliqué la tâche de Lowes, qui s'est qualifié en quatrième ligne alors qu'il était cinquième la veille, sur le sec. Dans la foulée des qualifications, il a tiré son épingle du jeu durant la première course, marquée par un changement de pneus alors que le retour du soleil modifiait à nouveau la donne. Néanmoins, sa 11e place finale restait insuffisante pour le contenter.

"C'était une journée difficile d'une manière générale, avec la météo et les conditions changeantes en course. Je m'attendais à être beaucoup plus rapide sur le sec, après avoir changé de pneus", expliquait-il, "malheureusement des soucis m'ont ralenti et je n'ai pas pu piloter comme je l'aurais voulu ni atteindre le rythme dont j'avais besoin."

Dimanche, après avoir laissé filer quelques places à l'extinction des feux, le pilote Yamaha s'est vite rattrapé et pouvait envisager d'intégrer le top 10, toutefois une chute au Château d'Eau a définitivement balayé ses espoirs. Il a beau avoir repris la piste, il n'a pu faire mieux que 19e sur la ligne d'arrivée.

"Encore une journée décevante", pestait-il. "J'ai pris un mauvais départ, ce qui n'a pas aidé, mais j'ai commencé à reprendre quelques personnes et j'ai trouvé mon rythme, je me suis rapproché du top 10, et puis je suis tombé. Encore une fois, franchement, je ne suis pas certain de ce qui s'est passé, et c'est frustrant parce que je n'avais pas l'impression de faire quoi que ce soit de mal. Au final, c'était une faute, une chute et la course était finie. Je suis donc vraiment très déçu."

Il s'agit là de la quatrième chute d'Alex Lowes en course, sur cette saison Superbike. Elle intervient une semaine après qu'il s'est blessé en Aragón durant sa dernière pige MotoGP, sa chute en essais libres l'ayant poussé au forfait et lui ayant valu d'arriver dans la Nièvre boitant. "Il faut qu'on dépasse cela, parce que toute l'année en général a été faite de beaucoup de blessures et de déceptions. Ensemble, il faut qu'on trouve un moyen d'inverser la tendance pour la fin de l'année", prévient-il.

Un appel entendu par Paul Denning, directeur de l'équipe Yamaha, qui partage le souhait de son pilote de terminer la saison sur une note bien plus positive : "Il est clair que nous devons trouver une façon d'obtenir de la moto les performances dont nous avons besoin, mais aussi de donner à Alex une meilleure compréhension et plus de marge à la limite, et de faire du meilleur travail en tant qu'équipe."

Il reste deux manches pour inverser la tendance : celle de Jerez la semaine prochaine, puis celle de Losail qui conclura la saison à la fin du mois.

partages
commentaires
Bilan probant des Français invités à Magny-Cours

Article précédent

Bilan probant des Français invités à Magny-Cours

Article suivant

Savadori et son Aprilia à nouveau aux avant-postes à Magny-Cours

Savadori et son Aprilia à nouveau aux avant-postes à Magny-Cours
Charger les commentaires