Laverty "coincé dans un cauchemar" après sa chute en Thaïlande

Le pilote Aprilia Eugene Laverty a déclaré avoir été "coincé dans un cauchemar" après sa terrible chute en Thaïlande, quand il a été percuté par Jordi Torres.

Le Nord-Irlandais était en lutte pour les points dans les premiers tours de la deuxième course du meeting de Buriram, lorsqu'il a eu un problème avec son pneu avant. Laverty a perdu l'avant de sa RS-GP dans le Turn 6 au cinquième tour, et a été percuté par Torres sur sa MV Agusta.

Le pilote Aprilia a souffert d'un bassin fracturé et de blessures internes, tout en perdant également temporairement les sensations dans ses jambes, et il a passé deux semaines dans un hôpital de Bangkok avant de rentrer chez lui.

Laverty a admis que l'incertitude concernant ses blessures, ainsi que la barrière de la langue entre lui et le staff médical local ont fait de cela "un moment très effrayant".

"Tout le processus était bizarre", explique-t-il dans une interview pour BBC Sport. "Dès l'instant de la chute je m'attendais à ce que la course soit stoppée, et malheureusement elle ne l'a pas été. C'est quelque chose que l'on va régler dans le futur. Juste après, je savais que je devais prendre soin de moi, car il y avait la barrière de la langue entre moi-même et l'équipe médicale. Personne ne comprenait ce qu'il se passait."

Le calvaire de l'ancien pilote de MotoGP s'est achevé au centre médical du circuit, où l'attendaient des médecins parlant anglais, ainsi qu'une partie de sa famille, qui avait fait le déplacement ce week-end là en Thaïlande.

"J'avais l'impression d'être coincé dans un cauchemar, donc je devais juste me sécuriser car je ne pouvais pas bouger les jambes et elles glissaient sur la civière. Un moment très effrayant, donc c'était bien une fois au centre médical de voir des gens qui parlaient anglais, et d'avoir mon frère John et ma femme Pippa pour prendre soin de moi."

Laverty espérait revenir à la compétition lors de sa manche à domicile à Donington en mai prochain, mais admets que les délais de sa récupérations ne sont pas clairs, à cause de ses blessures internes.

"Donington était la cible, à la fin du mois de mai", ajoute-t-il. "Mais c'est difficile de savoir quand est-ce que je serai de nouveau apte, car je devrais prendre [en compte] les conseils des docteurs sur ce coup. Avec des os cassés je n'ai pas peur de reprendre la moto, mais avec des blessures internes, cela prend du temps et je veux être en forme et capable. Après ma carrière, je dois faire en sorte que tout fonctionne également."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Buriram
Circuit Chang International Circuit
Pilotes Eugene Laverty
Équipes Team Milwaukee
Type d'article Actualités