Sykes - "Je suis sur un petit nuage"

Double vainqueur à Donington, Tom Sykes a résisté à la pression exercée par son équipier Jonathan Rea dans les derniers tours.

Sykes - "Je suis sur un petit nuage"
Podium : le vainqueur Tom Sykes, Kawasaki Racing Team, le deuxième Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team, et le troisième Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Tom Sykes et Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team, fête sa victoire en Course 2
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team, fête sa victoire en Course 1
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team

Pour Tom Sykes, il était difficile de faire mieux que la journée du samedi. Auteur d'une pole position transformée en victoire pleine d'intelligence, l'Anglais était on ne peut plus optimiste pour la suite du week-end. Bien lui en a pris puisque c'est avec un second succès que le porteur du numéro 66 conclut ce rendez-vous britannique.

Pourtant, si Sykes a officiellement mené l'intégralité des 23 tours, la réalité du terrain fut légèrement différente. L'empêcheur de tourner en rond se nommait Jonathan Rea, son propre équipier. En effet, le Champion du monde en titre n'avait aucunement l'intention de le laisser seul à l'avant. Après l'avoir tracté durant la majeure partie de la course, Sykes vit le numéro 1 se faufiler à l'intérieur à l'approche de l'épingle.

Mais il gardait toute la concentration nécessaire pour reprendre le leadership, sitôt la Kawasaki victime d'un bref souci technique. Avec quatre tours à parcourir, Sykes a réussi à hausser son allure, et a définitivement distancé son compagnon d'écurie.

Huit succès depuis 2013 à Donington

Cette victoire est bénéfique pour le moral de celui qui est invaincu sur cette piste depuis trois ans. On le voyait d'ailleurs dans le parc fermé s'agiter dans tous les sens, après avoir réalisé un burn-out ! ''Gagner pour la huitième fois d'affilée ici me donne une sensation fantastique ; je suis sur un petit nuage !'', explique Sykes.

Comme en Course 1, l'obtention du trophée de vainqueur n'a pas été une sinécure. ''Mon rythme, même s'il était bon, n'était pas parfait, et c'est la raison pour laquelle nous avons eu beaucoup de pression. Mais, nous avons abattu un travail solide et nous sommes battus une nouvelle fois : c'est encore plus gratifiant quand vous gagnez de cette façon.''

Avant que le paddock ne s'installe en terre anglaise, l'adversaire le plus pressant de Jonathan Rea au classement se nommait Chaz Davies. Au soir de cette 7e manche de la saison, ce rôle est dévoué à Tom Sykes (2e, à 56 points) : ''Nous avons gagné trois des quatre dernières épreuves, c'est plutôt encourageant. Je pense que nous nous améliorons.''

partages
commentaires
Championnat - Sykes fait un retour en force
Article précédent

Championnat - Sykes fait un retour en force

Article suivant

Rea fait contre mauvaise fortune bon cœur

Rea fait contre mauvaise fortune bon cœur
Charger les commentaires