Avec le retour aux anciens pneus, BMW veut repartir du bon pied sur le Norisring

En grande difficulté depuis le début de la saison, le clan BMW entend bien redresser la barre. Le constructeur de Münich, qui évoluera quasiment à domicile ce week-end dans les rues de Nuremberg. Le retour des anciens pneus Hankook à l'occasion de ce week-end ne permettra peut-être pas encore aux M4 DTM de retrouver le chemin du succès, mais devrait en revanche permettre aux troupes de Jens Marquardt de comprendre d'où leur vient ce déficit de performance.

Visiblement, les petites évolutions apportées par Hankook sur la structure de ses pneumatiques a eu des conséquences aussi inattendues que considérables, avec une hiérarchie totalement chamboulées depuis le début de saison, et des écarts de performances extrêmement importants depuis la manche d'ouverture à Hockenheim. 

(Le retour aux anciens pneus) rendra plus simple l'analyse de notre déficit actuel.

Jens Marquardt, patron de la compétition chez BMW

Alors que Audi survole la discipline, avec quatre victoires en quatre courses (dont trois pour le seul Jamie Green), Mercedes parvient à peine à limiter la casse en luttant occasionnellement pour le podium (ce fut surtout le cas à Hockenheim). En revanche, BMW peine même à faire rentrer ses pilotes dans la zone des points à chaque couse. Face à ce phénomène, les équipes s'étaient alors entendues pour faire annuler les tests prévus en mai sur le Lausitzring au lendemain de la deuxième étape du calendrier DTM tenue sur ce même circuit, afin d'inciter Hankook à revoir sa copie et à revenir au modèle de pneu utilisé durant les tests de présaison.

"Nous avons passé une grande partie des dernières semaines à trouver une solution pour le reste de la saison avec notre partenaire Hankook", explique Jens Marquardt, patron de la compétition chez BMW. "Avec le retour du modèle précédent de pneumatiques, annoncé par Hankook, les bases seront posées pour nous concentrer purement sur les aspects sportifs sur le Norisring".

"Cela rendra également plus simple l'analyse de notre déficit actuel, après deux premiers week-end cette saison qui ne nous satisfont pas", poursuit Marquardt. "Dans tous les cas, nous allons de l'avant. Notre objectif est de rendre davantage la vie dure à nos rivaux sur le Norisring à Nuremberg que ce que nous avons pu faire jusqu'ici. Ce ne sera pas facile, loin de là. Mais nous relevons le challenge chez BMW Motorsport".

 

A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Bruno Spengler , Timo Glock , Maxime Martin , Marco Wittmann
Type d'article Preview
Tags bmw, dtm, hankook