Traum Motorsport : "Nous voulons établir en Suisse les valeurs de l'automobilisme"

partages
commentaires
Traum Motorsport :
Peter Wyss
Par : Peter Wyss
28 juil. 2017 à 11:27

Les voitures incomparables SCG003C, après l’excellente performance en qualification, étaient sur la liste pour une place sur le podium des 24 Heures du Nürburgring, mais la chance ne les a pas accompagnées jusqu'à à la fin.

#704 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Jeff Westphal, Franck Mailleux, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#702 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Andrea Piccini, Felipe Laser, Franck Mailleux
#704 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Jeff Westphal, Franck Mailleux, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#704 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Jeff Westphal, Franck Mailleux, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#702 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Andrea Piccini, Felipe Laser, Franck Mailleux
#702 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Jeff Westphal, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#702 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Jeff Westphal, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#702 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Jeff Westphal, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#701 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Manuel Lauck, Franck Mailleux, Jeroen Bleekemolen, Felipe Laser
#702 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Jeff Westphal, Andreas Simonsen, Felipe Laser
Scuderia Cameron Glickenhaus pit stall
#701 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Manuel Lauck, Franck Mailleux, Jeroen Bleekemolen, Felipe Laser
#701 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Manuel Lauck, Franck Mailleux, Jeroen Bleekemolen, Felipe Laser
#702 Scuderia Cameron Glickenhaus, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Jeff Westphal, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#704 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Jeff Westphal, Franck Mailleux, Andreas Simonsen, Felipe Laser
#702 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Andrea Piccini, Felipe Laser, Franck Mailleux
#702 Traum Motorsport, SCG SCG003C: Thomas Mutsch, Andrea Piccini, Felipe Laser, Franck Mailleux

Avec la pole position paraphée par Jeff Westphal pour les 24 Heures du Nürburgring, la SCG003C de la Traum Motorsport a confirmé les sensations optimales tirées des essais du mois d'avril.

Le seul point interrogatif sur la fiabilité de la voiture concernait le niveau de performance tout au long de la course, tout au long de la journée. Seulement après la désactivation des feux, les techniciens de l'équipe de Chiasso ont pu constater si les doutes avaient un motif d'exister. 

Les deux incomparables voitures jaunes, inscrites à la catégorie des véhicules spéciaux (SP-X) et avec un poids adapté pour rester au niveau des GT3, se sont montrées au cent pour cent performantes, en livrant aux mécaniciens et aux ingénieurs des résultats excellents dans la première partie de la course.

C'est Thomas Jäger, avec la Mercedes AMG numéro 3, qui a mis fin aux rêves de gloire des Tessinois, en allant heurter contre le pole-man de la Traum Motorsport où la "60-Zone" était en vigueur.

 

Les travaux de réparation ont exigé beaucoup de temps, en obligeant le quartet Jeff Westphal, Franck Mailleux, Felipe Fernandez Laser et Andreas Simonsen à saluer la première position et à revenir sur la piste à la 36ème place.

La malchance semblait vouloir continuer à s’abattre sur l'équipe ayant son siège au Tessin. A quatre heures et demie du drapeau quadrillé, après une remontée éclatante jusqu'à l'onzième place, la SCG003C a subi une crevaison avec Andreas Simonsen au volant, en forçant l'équipe à hisser le drapeau blanc. 

La voiture jumelle, la SCG003C numéro 702, n'a pas eu plus de chance. En tout cas, une panne au réservoir n'a pas enlevé l'occasion à Andrea Piccini, Felipe FernandezLaser, Franck Mailleux (au volant de la deuxième voiture après le retrait de la #704) et Thomas Mutsch d'obtenir la 19ème place absolue.

 

"Je pense que nous avons beaucoup énervé les grands producteurs", sourit Claudio Di Paola, mari de Chiara, propriétaire de la Traum Motorsport et fille du fondateur et PDG de la Manifattura Automobili Torino (MAT) Paolo Garella. 

La société piémontaise fournit les moteurs turbo Honda V6, alors que les châssis utilisés dans le mythique Nordschleife du Nürburgring appartiennent à l'entrepreneur états-unien Christopher A. Ruud.

Le siège social de l'équipe qui a enregistré la pole position dans la célèbre course teutonique est situé à Chiasso, sur la frontière italienne-suisse, lieu dans lequel Di Paola voudrait planter les racines pour donner des connotations suisses en tout et pour tout. 

"Nous voulons vraiment montrer que même la Suisse peut être un lieu pour le motorsport et pour tout le business qui l'entoure", admet Claudio.

Et encore : "Notre intention est celle d'étendre au-delà des frontières même la MAT, de sorte que cette société puisse exploiter les avantages que la Confédération Helvétique offre".

L'avenir de la Traum Motorsport après les 24 Heures du Nürburgring est encore incertain, mais "nous en discuterons dans les prochains jours. Espérons seulement que l’excellente performance, surtout en qualification, puisse augmenter la réputation de la marque", conclut Claudio Di Paola.

 

Prochain article Endurance
Le Mans - Son Audi a décollé sur le circuit, Loïc Duval s'en sort bien

Previous article

Le Mans - Son Audi a décollé sur le circuit, Loïc Duval s'en sort bien

Next article

Édito - Parenthèse de vacances ou rentrée des classes ?

Édito - Parenthèse de vacances ou rentrée des classes ?
Charger les commentaires