Ferrari : En cas de "50-50", Vettel garde l'avantage sur Leclerc

partages
commentaires
Ferrari : En cas de "50-50", Vettel garde l'avantage sur Leclerc
Par :
12 avr. 2019 à 08:12

Après deux Grands Prix disputés cette saison, Ferrari n'a pas l'intention de changer son approche concernant la gestion de ses pilotes. Seule une évolution comptable au fil des mois pourrait venir altérer cette politique.

Invité à s'exprimer sur le sujet à chaque fois que l'occasion se présente, Mattia Binotto n'a pas changé son fusil d'épaule quant aux consignes d'équipe chez Ferrari. Le Grand Prix de Bahreïn n'a pas modifié la donne, malgré la démonstration de Charles Leclerc mal récompensée : dans la réflexion globale pour le championnat, c'est Sebastian Vettel qui garde la main.

Le directeur de la Scuderia a répété dans le paddock de Shanghai qu'en cas de décision à prendre dans une situation de "50-50", la balance continuerait de pencher en faveur du quadruple Champion du monde. Néanmoins, la liberté de s'affronter en piste demeure, comme ce fut le cas il y a deux semaines. Autrement dit, Binotto continue de jouer les fins équilibristes sur le sujet !

Lire aussi:

"Nous devons donner la priorité à l'équipe, et essayer de maximiser les points marqués à la fin de la course", rappelle l'Italien. "Et comme je l'ai dit au début de la saison, dans une situation de 50-50 où nous devrions prendre une décision, l'avantage serait donné à Sebastian, tout simplement parce qu'il a plus d'expérience dans l'équipe et en F1. Il a remporté quatre titres, et laissez-moi dire que pour nous, il est certainement le pilote qui a la plus grande probabilité de jouer le titre."

"Comme nous l'avons convenu avec les deux pilotes, si d'ici quelques courses les choses changent pour l'une ou l'autre raison – de la malchance ou une autre situation –, nous pourrions modifier notre position. Mais en piste, ils sont libres de se battre. S'il y a un pilote qui est certainement plus rapide que l'autre, il aura l'avantage. Charles a eu l'occasion d'être en pole à Bahreïn, il a eu l'opportunité de se battre pour sa place [en course]."

L'attitude de Leclerc a beaucoup plu

Charles Leclerc, Ferrari

Le scénario de Sakhir s'est avéré particulièrement cruel pour Ferrari et pour Leclerc, qui semblait avoir course gagnée à dix tours de la fin lorsque son moteur a rencontré une défaillance. La manière dont il a réagi après ce coup dur rassure toutefois l'écurie de Maranello.

"Perdre était dur, peut-être même frustrant", admet Mattia Binotto. "Mais cela nous a donné encore plus de motivation pour les Grands Prix suivants, et pour ici en Chine. Pour Charles, je lui ai dit qu'il avait fait de grandes qualifications et une grande course, mais plus que ça, je crois qu'il a été fantastique dans ses propos après la course."

"Cela montre que c'est vraiment un pilote mature. Je lui ai simplement dit 'Bon travail', mais je suis plus satisfait de ce qu'il a fait après la course que pendant tout le week-end. Et ça suffit, car nous regardons tous devant nous, vers le prochain défi."

 
Article suivant
EL2 - Bottas et Vettel dans un mouchoir, alerte pour Leclerc

Article précédent

EL2 - Bottas et Vettel dans un mouchoir, alerte pour Leclerc

Article suivant

Red Bull va "naturellement mieux" à Shanghai

Red Bull va "naturellement mieux" à Shanghai
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu