La loyauté de Pérez plaide en sa faveur chez Racing Point

partages
commentaires
La loyauté de Pérez plaide en sa faveur chez Racing Point
Par :
23 juil. 2020 à 10:05

Racing Point assure que rien n'est décidé pour 2021, malgré la rumeur du recrutement de Sebastian Vettel. La fidélité de Sergio Pérez fait partie des arguments qui pourraient peser dans la balance.

L'écurie Racing Point n'en finit plus de faire l'actualité en Formule 1 en ce début de saison. La structure qui deviendra l'an prochain l'incarnation officielle d'Aston Martin dans la discipline a des vues sur Sebastian Vettel, lequel a reconnu l'existence de "vagues discussions" pour occuper un baquet dans l'écurie en 2021. Problème : si Racing Point s'offre les services du quadruple Champion du monde, il faudra sacrifier Sergio Pérez ou Lance Stroll. Ce dernier étant le fils de Lawrence Stroll, propriétaire de Racing Point et d'Aston Martin, Pérez a déjà fait comprendre qu'il serait sur un siège éjectable en cas d'arrivée de Vettel.

Lire aussi :

Néanmoins, l'équipe où le Mexicain évolue depuis 2014 – d'abord sous l'entité Force India – assure qu'elle ne peut pas tirer un trait si facilement sur son histoire commune avec le pilote ainsi que sur sa loyauté. Deux critères qui seraient donc pris en compte à l'heure du choix, alors que Pérez avait notamment joué un rôle déterminant pour accélérer le placement en redressement judiciaire du team à l'été 2018 et permettre son rachat par Lawrence Stroll.

Sur le papier, le pilote de 30 ans dispose d'un contrat avec Racing Point jusqu'en 2022. Ce bail, il l'a renouvelé en fin d'année dernière avant même d'attendre d'éventuelles ouvertures dans des équipes plus huppées. L'accord contiendrait également une clause permettant à l'équipe de le rompre si nécessaire. "Sergio a été loyal avec nous", rappelle Otmar Szafnauer, directeur de l'équipe basée à Silverstone. "Il est là depuis longtemps. C'est un grand compétiteur, il travaille bien avec l'équipe ainsi qu'avec Lance, il l'aide, donc je suis certain que tous ces facteurs comptent." 

Stroll se montre au meilleur moment

Jusqu'à présent, Pérez a toujours affiché un niveau de compétitivité supérieur à Stroll, mais il y a quelques jours en Hongrie, avec toutes ces rumeurs en toile de fond, c'est le Canadien qui a réalisé le week-end le plus solide, terminant quatrième sur le Hungaroring après avoir démontré de nets progrès en qualifications.

"C'est exactement ce dont Lance avait besoin", estime Szafnauer. "C'est un facteur de confiance pour lui. Nous avons toujours su qu'il avait la vitesse et le talent, mais quand il le fait sous pression, il sait qu'il en est capable. Il n'y a pas que nous qui le disons. Il a fait un excellent travail, beaucoup de bons tours et un bon apprentissage."

"Il y a beaucoup de choses à apprendre : notre voiture, la manière dont l'équipe d'ingénieurs travaille, comment nous partageons les données, comment nous gérons les pneus. Il faut savoir quoi faire dans le tour de sortie, comment travailler avec l'ingénieur performance, toutes ces choses qui ne se font pas du jour au lendemain. Il faut de l'expérience, et il a appris tout ça. Nous avons passé beaucoup de temps à comprendre comment utiliser ces pneus, régler la voiture en conséquence, et nous pouvons aider Lance pour tout ça. Il a appris très vite. Et comme vous pouvez le voir, la performance a suivi. Il y a encore beaucoup à apprendre de lui."

Hamilton, Bottas : les raisons d'un départ agité en Hongrie

Article précédent

Hamilton, Bottas : les raisons d'un départ agité en Hongrie

Article suivant

Hockenheim n'est plus dans la course pour organiser un Grand Prix

Hockenheim n'est plus dans la course pour organiser un Grand Prix
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez Boutique , Lance Stroll Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine