Ricciardo : "Max a beaucoup gagné en maturité"

Daniel Ricciardo salue la maturité nouvellement acquise de son jeune coéquipier Max Verstappen, qui va entamer sa quatrième saison dans l'élite à 20 ans seulement.

Ricciardo : "Max a beaucoup gagné en maturité"
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing à la photo d'équipe
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, Max Verstappen, Red Bull Racing à la photo d'équipe
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13

Cela fait déjà deux ans que Daniel Ricciardo et Max Verstappen font équipe chez Red Bull Racing. L'an dernier, alors que la première moitié de saison du Néerlandais était parsemée de nombreux problèmes mécaniques, c'est l'Australien qui s'est classé devant au championnat.

Cette saison a notamment été marquée par l'accrochage des deux RB13 au premier tour du Grand Prix de Hongrie, lorsque Verstappen a bloqué sa roue au virage 2 et est venu percuter son coéquipier, qui a été contraint à l'abandon. Ricciardo salue toutefois la réaction de son partenaire après cet accident.

"L'incident de Budapest, c'était quelque peu un test", déclare-t-il pour Motorsport.com. "Heureusement, il a bien géré ça, il a présenté ses excuses et a fait ce qu'il avait à faire. Donc je trouve qu'il y a ce respect mutuel. Max a beaucoup gagné en maturité l'an dernier, en piste et en dehors. En piste, il était plus raisonnable. Il n'était pas surveillé comme en 2016. Je trouve par ailleurs qu'il a davantage de respect pour ses rivaux."

Pour les pilotes Red Bull, il n'est pas question de se lancer dans un bras de fer psychologique. "Nous réglerions nos comptes en piste. Si quelque chose se passait, nous trouverions un moyen de régler le souci, mais je dirais quand même que c'est un bon problème à avoir. S'il y a un peu de friction, je préfère ça que de me battre pour la sixième place sans avoir de friction."

Pas de relation à la Hamilton/Rosberg

Si les pilotes Red Bull sont occasionnellement en mesure de se battre pour la victoire, ils n'ont jamais été en lice pour le titre depuis le début de l'ère hybride. Comment la relation entre Ricciardo et Verstappen évoluerait-elle si c'était le cas ? Pourraient-ils se découvrir une rivalité fratricide telle celle qu'entretenaient auparavant Lewis Hamilton et Nico Rosberg chez Mercedes ?

"Je ne pense pas que ça atteindrait le stade de Lewis et Nico", tempère Ricciardo. "C'était une situation très particulière. Ça ne prendrait cette ampleur que si nous perdions notre respect mutuel. Les courses qu'il a gagnées cette année ont fait de lui un meilleur pilote, je l'ai reconnu. Si je commence à dire que c'est à cause de ceci ou de cela, ou parce que l'équipe lui a donné le meilleur moteur, alors je crée des problèmes. Il faut être honnête, reconnaître qu'il a été meilleur, puis trouver un moyen que ça ne se reproduise pas !"

Propos recueillis par Lawrence Barretto

partages
commentaires
Jaguar, Ferrari, Mercedes... ces écuries qui ont tenté Adrian Newey

Article précédent

Jaguar, Ferrari, Mercedes... ces écuries qui ont tenté Adrian Newey

Article suivant

Renault et la peur de devoir recommencer à zéro en 2021

Renault et la peur de devoir recommencer à zéro en 2021
Charger les commentaires