DTM
C
Norisring
10 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
41 jours
C
Anderstorp
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
62 jours
WSBK
C
Aragon
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
90 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
97 jours
WRC
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
68 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
96 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
75 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
173 jours
MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
68 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
75 jours
Moto3
C
GP de République Tchèque
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Autriche
14 août
-
16 août
Prochain événement dans
76 jours
Moto2
C
GP de République Tchèque
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Autriche
14 août
-
16 août
Prochain événement dans
76 jours
IndyCar
04 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
5 jours
C
GP d'Indianapolis
02 juil.
-
04 juil.
Prochain événement dans
33 jours
FIA F3
C
Spielberg
03 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
34 jours
C
Silverstone
17 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
48 jours
FIA F2
C
Spielberg
03 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
34 jours
C
Silverstone
17 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
48 jours
Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé

Cinq pilotes pour un titre, ce week-end à Los Angeles

partages
commentaires
Cinq pilotes pour un titre, ce week-end à Los Angeles
Par :
7 oct. 2016 à 16:50

Tanner Foust et Scott Speed sont largement favoris avant les deux dernières manches mais trois de leurs rivaux peuvent encore espérer battre les pilotes Andretti pour le titre en Global Rallycross.

Tanner Foust, Andretti Autosport Volkswagen
Le vainqueur Tanner Foust, Andretti Autosport Volkswagen
Tanner Foust, Volkswagen
Scott Speed, Volkswagen
Le vainqueur Scott Speed, Volkswagen
Scott Speed, Volkswagen
Steve Arpin, Chip Ganassi Racing Ford
Steve Arpin, Ford
Patrik Sandell, Bryan Herta Rallysport Ford
Brian Deegan, Ford
Brian Deegan, Ford
Sebastian Eriksson, Honda

Au volant de leurs Volkswagen Beetle qui font figure d'épouvantails dans le championnat américain de rallycross, Tanner Foust et Scott Speed ont remporté sept des neufs finales disputées jusque-là cette saison. Foust a repris la tête du classement général à son équipier en s'imposant lors de la dernière manche disputée, à Seattle, avec 465 points contre 452.

Duel fratricide

Speed, couronné en 2015, avait dérobé juste avant cette position à son équipier double Champion au terme d'une série de trois victoires. L'ancien pilote Toro Rosso en F1 avait en effet connu trois week-ends de rêve en s'imposant à New River, puis à Washington DC (où il avait remporté toutes les manches qualificatives auxquelles il avait participé, ses deux demi-finales et ses deux finales !) et enfin à Atlantic City. La situation s'était alors nettement inversée par rapport au début de saison, où tout réussissait à Foust tandis que Speed rencontrait quelques menus soucis.

Foust, deuxième du championnat l'an dernier, avait en effet débuté sa saison 2016 de façon idéale au printemps en remportant les deux courses de Phoenix. Il s'était encore imposé un peu plus tard lors de la seconde de Daytona, après deux succès de Patrik Sandell et Steve Arpin sur leurs Ford Fiesta. Le Suédois à Dallas, où il avait offert un second succès à l'équipe de Bryan Herta en l'espace d'une semaine après la victoire d'Alexander Rossi, le Canadien lors de la première journée à Daytona où il avait ajouté une victoire au palmarès fourni du Chip Ganassi Racing en Floride.

Ces deux pilotes, les seuls donc à avoir fait plier les poulains de Michael Andretti en finale, sont toujours en lice pour le titre avant les deux courses de Los Angeles, ce week-end, même si la tâche s'annonce ardue. Arpin est troisième du classement provisoire avec 399 points, Sandell cinquième avec 357 unités. Entre eux s'est intercalé le coéquipier d'Arpin, Brian Deegan, qui en compte 373.

Sixième et septième, Joni Wiman et Sebastian Erilsson sont pour leur part les premiers éliminés de la course au titre. Les deux jeunes Nordiques de l'équipe Olsbergs MSE (qui avait remporté les quatre premières éditions du GRC entre 2011 et 2014 avec Foust à deux reprises, puis Toomas Heikkinen et Wiman), laquelle a abandonné cette année ses traditionnelles Fiesta, ont essuyé les plâtres avec de toutes jeunes Honda Civic. Rarement dans la lutte en tête, ils ont toutefois signé quelques résultats probants et restent sur un double podium en finale à Seattle.

Volkswagen couronné

Le championnat des constructeurs, quant à lui, a d'ores et déjà été attribué à Volkswagen pour la plus grande joie de Sven Smeets, qui a succédé il y a quelques semaines à Jost Capito à la tête de la branche compétition du constructeur de Wolfsburg.

C'est une réussite particulièrement délicieuse compte tenu du fait que nous n'alignons que deux voitures. De plus, l'équipe Andretti Autosport est aussi idéalement placée pour défendre le titre des pilotes avec Tanner Foust et Scott Speed. Cependant, ils n'ont pas encore gagné”, met cependant en garde le Belge.

Le Global Rallycross est un championnat très serré, l'opposition est forte, et ce sera une finale disputée.”

Verdict probablement au terme de la dernière finale de l'année, dans la nuit de dimanche à lundi en France.  

Article suivant
Piquet Jr de retour en GRC à Washington

Article précédent

Piquet Jr de retour en GRC à Washington

Article suivant

Speed - "La plus grande émotion de ma carrière"

Speed - "La plus grande émotion de ma carrière"
Charger les commentaires