Corvette Racing veut faire coup double à Sebring

Auteur d'un triomphal doublé jugé par la photo finish lors des 24 Heures de Daytona, les deux Corvette C7.R entendent bien rééditer leur performance ce weekend à l'occasion des 12 Heures de Sebring.

Corvette Racing veut faire coup double à Sebring
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler, #3 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Antonio Garcia, Jan Magnussen, Mike Rockenfeller passent sous le drapeau à damiers
#4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
Les vainqueurs en GTLM : #4 Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R : Oliver Gavin, Tommy Milner, Marcel Fässler
#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM : Bill Auberlen, Dirk Werner, Augusto Farfus, Bruno Spengler
#25 BMW Team RLL BMW M6 GTLM : Bill Auberlen, Dirk Werner, Augusto Farfus, Bruno Spengler
#911 Porsche Team North America Porsche 911 RSR: Frédéric Makowiecki, Patrick Pilet
#62 Risi Competizione Ferrari F488: Davide Rigon, Toni Vilander
#67 Ford Performance Chip Ganassi Racing Ford GT: Ryan Briscoe, Richard Westbrook
#44 Magnus Racing Audi R8 LMS: John Potter, Andy Lally, Marco Seefried, René Rast
#48 Paul Miller Racing Lamborghini Huracan: Mirko Bortolotti, Bryan Sellers, Madison Snow, Bryce Miller
#540 Black Swan Racing Porsche GT3 R : Tim Pappas, Nicky Catsburg, Andy Pilgrim
#63 Scuderia Corsa Ferrari 488 GTD: Christina Nielsen, Alessandro Balzan, Jeff Segal
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GT3 : Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda, Richie Stanaway

L'ouverture de la saison avait en effet été le théâtre d'une formidable fin de course dans la catégorie GTLM, conclue par une lutte jusque dans les derniers mètres entre les deux Corvette, la n°4 s'imposant finalement de quelques millièmes de seconde devant la n°3.

À Sebring, Corvette arrive donc en pleine confiance, et une nouvelle victoire confirmerait la domination des C7.R, qui avaient déjà signé le doublé 24 Heures de Daytona/12 Heures de Sebring l'an passé, l'équipe américaine s'étant également imposée lors des 24 Heures du Mans.

"Sebring est une course que tout le monde a hâte de disputer chez Corvette Racing", se réjouit Antonio García, pilote de la n°3, qui fera équipe avec Jan Magnussen et Mike Rockenfeller ce weekend. "La principale raison est les neuf succès que nous avons décrochés là-bas, dont celui de l'an passé. Ce fut d'ailleurs un bon exemple de ce qui peut se passer à Sebring. Nous n'avions pas la meilleure voiture, mais nous avions la meilleure stratégie, et nous n'avons pas commis d'erreur en piste, ni dans les stands. Au final, c'est ce qui a fait la différence".

Antonio García et Jan Magnussen avaient ainsi enchaîné deux victoires à Daytona et à Sebring l'an passé, avant de décrocher le titre en North American Endurance Cup, trophée qui réunit les quatre courses longues du championnat américain (Daytona, Sebring, Watking Glen et Petit Le Mans), Corvette ayant été battu par Porsche et Patrick Pilet au classement général de la saison.

Alors que la seconde Corvette sera une nouvelle fois confiée à l'équipage Oliver Gavin, Tommy Milner et Marcel Fässler, les vainqueurs de Daytona en janvier dernier, le constructeur américain sera opposé à une rude concurrence dans la catégorie GTLM.

Après avoir terminé au 5e rang à Daytona à l'occasion de la première sortie en compétition de la M6 GTE, l'équipe BMW RLL visera les positions de tête à Sebring, avec deux voitures confiées aux équipages Bill Auberlen, Dirk Werner, Bruno Spengler, et John Edwards, Lucas Luhr et Kuno Wittmer. En février, le constructeur allemand s'était d'ailleurs montré le plus rapide lors des tests à Sebring, grâce à Dirk Werner.

Chez Porsche, la fin de course de Daytona est encore dans les esprits. En tête à l'amorce de la dernière heure de course, la 911 RSR officielle de Earl Bamber avait été bousculée sans ménagement par les deux Corvette, en route vers une imparable victoire. Porsche, qui avait finalement récolté la troisième place du podium, compte ainsi sur ses deux voitures pour prendre sa revanche, avec un trio composé du Britannique Nick Tandy et des deux Français, Patrick Pilet et Kévin Estre, alors qu'Earl Bamber sera associé à Michael Christensen et un autre pilote tricolore, Frédéric Makowiecki.

Les nouvelles Ferrari 488 seront également très attendues, avec celle du Risi Competizione menée par Giancarlo Fisichella, Toni Vilander et Davide Rigon, et celle de l'équipe Scuderia Corsa, 4e à Daytona, partagée par Alessandro Pier Guidi, Andrea Bertolini et Daniel Serra.

Enfin, après des débuts difficiles à Daytona, la Ford GT du Ganassi Racing voudra se racheter, avec deux Ford GT pour Joey Hand, Dirk Muller, Sébastien Bourdais et Ryan Briscoe, Richard Westbrook et Scott Dixon, qui effectuera ses débuts sur la voiture ce weekend.

GTD : Lamborghini arrive en force

Un mot sur la catégorie GTD, qui offrira une belle bagarre avec pas moins de vingt voitures au départ, représentant sept constructeurs. Vainqueur surprise à Daytona grâce au Magnus Racing, Audi devra composer avec la soif de revanche du clan Lamborghini, lourdement pénalisé à Daytona, et qui arrivera à Sebring avec pas moins de six exemplaires de la Huracan GT3. Mais les Porsche 911 GT3-R, Dodge Viper GT3-R, Ferrari 458 et 488 GT3, BMW M6 GT3 et Aston Martin Vantage GT3, voudront également avoir leur mot à dire.

partages
commentaires
Bourdais et Dixon confirmés chez Ford Ganassi pour Sebring

Article précédent

Bourdais et Dixon confirmés chez Ford Ganassi pour Sebring

Article suivant

Olivier Pla et Ligier en pole position à Sebring

Olivier Pla et Ligier en pole position à Sebring
Charger les commentaires