Un prototype DPi Honda-Penske en 2018 ?

partages
commentaires
Un prototype DPi Honda-Penske en 2018 ?
Par : Emmanuel Rolland
15 févr. 2017 à 16:19

Honda devrait s'associer avec le Team Penske pour aligner son prototype DPi l'an prochain dans le championnat IMSA.

#2 Extreme Speed Motorsports HPD ARX-04b Honda: Ed Brown, Johannes van Overbeek, Jon Fogarty
La version course de la Porsche RS Spyder 2007 est présentée au salon de l'automobile de Paris
#7 Penske Motorsports Porsche RS Spyder: Lucas Luhr, Romain Dumas, Mike Rockenfeller
La version course de la Porsche RS Spyder 2007 est présentée au salon de l'automobile de Paris
#14 3GT Racing Lexus RCF GT3: Scott Pruett, Ian James, Gustavo Menezes
Juan Pablo Montoya
Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet

Après Cadillac, Mazda et Nissan, Honda pourrait ainsi rejoindre le groupe des constructeurs impliqués avec un programme d'usine dans la catégorie Prototype du championnat américain IMSA l'an prochain. Un programme qui devrait être mené en collaboration, qui effectuerait ainsi son retour en endurance après ses années American Le Mans Series.

L'information, révélée par le site RACER.com, n'a pas été confirmée par Honda ni par le Team Penske, même si la structure de Roger Penske a confirmé un projet DPi pour l'an prochain, sans préciser avec quel partenaire.

ORECA, l'un des constructeurs sélectionnés par l'IMSA depuis cette saison, pourrait ainsi produire le prototype Honda DPi dont l'engagement sportif serait assuré par le Team Penske. Pour rappel, Dallara a produit le prototype Cadillac DPi, le Mazda RT27-P a été assemblé dans les ateliers Riley/Multimatic, alors que le Nissan Onroak DPi est l'œuvre des usines Ligier.

Pour le Team Penske, il s'agirait d'un retour au plus haut niveau de l'endurance. De 2005 à 2009, l'équipe a en effet remporté de nombreux succès en American Le Mans Series avec les Porsche RS Spyder.

Quant à Honda, la marque nippone reviendrait en tant que constructeur après avoir aligné des HPD-ARX LMP2 de 2005 à 2015 en American Le Mans Series, puis en championnat IMSA unifié. Honda s'est ensuite concentré sur son rôle de motoriste pour des équipes LMP2 du WEC et de l'IMSA jusqu'à 2016, ayant notamment décroché deux succès notables l'an passé avec la Ligier JS P2 de l'équipe ESM (photo) lors des 24 Heures de Daytona puis les 12 Heures de Sebring.

Montoya et Castroneves dans le projet ?

Par ailleurs, Honda est également impliqué en GT par le biais de Acura, sa marque premium, avec les débuts cette année de deux NSX GT3 dans la catégorie GTD de l'IMSA, en partenariat avec le Michael Shank Racing. Un programme semi-officiel qui devrait cesser à la fin de cette première saison, avant de proposer la NSX à des équipes clientes à partir de 2018, et laisser la place à un programme DPi officiel.

RACER.com évoque également des pilotes du calibre de Helio Castroneves ou Juan Pablo Montoya pour le projet Honda-Penske DPi pour l'an prochain.

Le Team Penske, déjà impliqué en NASCAR, en IndyCar, mais également dans le championnat australien Supercars en collaboration avec le Dick Johnson Racing, étendrait encore davantage sa palette d'activités.

Article suivant
Bourdais et Ford encore au top à Daytona

Article précédent

Bourdais et Ford encore au top à Daytona

Article suivant

Porsche confirme Bruni en tant que pilote d'usine

Porsche confirme Bruni en tant que pilote d'usine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IMSA
Équipes Team Penske
Auteur Emmanuel Rolland