Baldassari l’emporte pour 0"026 face à Lüthi !

partages
commentaires
Baldassari l’emporte pour 0
Par :
11 mars 2019 à 13:33

Le pilote italien a parfaitement géré sa course et a su résister aux attaques finales du Suisse pour s’imposer au Qatar. La bagarre a également fait rage pour la troisième place qui s’est jouée pour deux millièmes ! Derrière, les deux favoris ont rencontré plus de difficultés, tandis que les rookies ont surpris.

Marcel Schrotter, Intact GP
Remy Gardner, SAG Racing Team, Lorenzo Baldassarri, Pons HP40, Xavi Vierge, Marc VDS Racing
Marcel Schrotter, Intact GP
Sam Lowes, Gresini Racing
Thomas Luthi, Intact GP
Luca Marini, Sky Racing Team VR46, Nicolo Bulega, Sky Racing Team VR46
Enea Bastianini, Italtrans Racing Team
Podium : le deuxième, Thomas Luthi, Intact GP, le vainqueur Lorenzo Baldassarri, Pons HP40, le troisième, Marcel Schrotter, Intact GP
Marcel Schrotter, Intact GP, Remy Remy Gardner, SAG Racing Team
Lorenzo Baldassarri, Pons HP40, Thomas Luthi, Intact GP
Thomas Luthi, Intact GP, Marcel Schrotter, Intact GP
Marcel Schrotter, Intact GP, Xavi Vierge, Marc VDS Racing
Podium : Thomas Luthi, Intact GP
Podium : Marcel Schrotter, Intact GP
Podium : Lorenzo Baldassarri, Pons HP40

Lorenzo Baldassarri avait à cœur de s’imposer ici, après avoir échoué de très peu l’an dernier face à Francesco Bagnaia. Cette fois, il a géré sa course de main de maître et a mené presque du début à la fin avant de s’adjuger la première victoire de la saison. Après des essais dans le top 10 et une première ligne en qualifications, personne n’a été en mesure de s’opposer à lui en course, hormis Thomas Lüthi, qui s’est montré très en forme pour son retour en Moto2. "J’ai imprimé mon rythme, je me suis concentré pour le maintenir, et j’ai vu que ceux de derrière ne me rattrapaient pas. Je ne m’attendais pas à l’attaque de Lüthi à la fin, mais j’ai fermé toutes les portes car je voulais cette victoire", a déclaré l’Italien.

Lire aussi :

Le Suisse a en effet prouvé que son année en MotoGP n’avait en rien atteint sa capacité à rouler aux avant-postes. Preuve en est, il est remonté tour après tour depuis sa septième position en grille pour faire pression sur Baldassarri dans les derniers tours. Il y a cru mais a finalement joué la carte de la sagesse pour n’échouer qu’à 0"026 de la victoire, un très beau résultat lorsque l’on sait qu’il n’a pas été en mesure de marquer le moindre point l’an dernier. "Honnêtement ce début de saison n’aurait pas pu être meilleur. La victoire aurait été encore mieux, car j’avais le rythme pour […]. J’aurais pu doubler dans le dernier tour, mais cela aurait été trop risqué", a-t-il expliqué.

Son team, Dynavolt Intact GP, s'est offert un très beau doublé grâce au podium de Marcel Schrötter. Le poleman s’est emparé de la troisième place au terme d’un très beau duel avec Remy Gardner. Ce dernier a touché du doigt le premier podium de sa carrière, mais a dû s’incliner face à l’Allemand pour 0"002 ! Derrière, le coéquipier de Baldassarri, Augusto Fernandez, a terminé cinquième, et Sam Lowes sixième pour son retour dans le clan Gresini. Le Britannique s'est classé juste devant Álex Márquez, qui a rétrogradé durant la course, tout comme son coéquipier, Xavi Vierge. Un temps leader, l’Espagnol a finalement terminé dixième.

Des favoris en difficulté

À présent que Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira sont partis en MotoGP, la relève était très logiquement attendue dans leur équipe respective. Luca Marini chez le Sky Racing Team VR46 et Brad Binder chez Red Bull KTM Ajo, sont annoncés depuis la pré-saison comme les deux grands favoris de l’année, avec néanmoins un grand nombre d’autres concurrents potentiels pour le titre à leurs côtés. Pourtant, ils n’ont pas été aux avant-postes ce week-end.

Opéré de l’épaule après la fin de la saison, l’Italien a souffert durant ce premier Grand Prix et a dû reconnaître qu’il n’était toujours pas à 100% physiquement. Parvenu à se qualifier quatrième, il a ravalé sa douleur pendant la course et a réussi à sauver la huitième place. De son côté, le Sud-Africain a perdu plus. Parti de la huitième place sur la grille, il a rencontré de gros problèmes avec son pneu arrière et n’a pu faire mieux que 12e à l’arrivée. Tous deux espèrent donc rebondir dès le prochain Grand Prix, en Argentine.

Des rookies bien présents

Ce week-end, les regards étaient également tournés vers les rookies de la catégorie, arrivés tout droit du Moto3, et ceux-ci ont fait le spectacle. Au terme de la course, c’est Enea Bastianini qui termine à la place de meilleur débutant, en décrochant une neuvième place pour sa première course en Moto2. Derrière, Fabio Di Giannantonio a progressé tout au long des séances pour s’emparer de la 11e position au drapeau à damier, tandis que Jorge Martín, leader des FP3, s’est finalement classé 15e en raison de problèmes d’adhérence et d’une forme physique pas encore revenue à 100%.

Cela a en revanche été plus compliqué pour Marco Bezzecchi et Philipp Oettli. Loin lors des séances, ils espéraient remonter en course mais ont vécu des situations différentes. Si l’Allemand a terminé au 23e rang, l’Italien est de son côté parti à la faute en début de course. Il a pu repartir mais a passé le drapeau à damier en dernière position. Tous deux ont néanmoins pu engranger de l’expérience, une chose que n’a malheureusement pas pu faire Nicolò Bulega, victime d’un incident collectif dans le premier virage et contraint à l’abandon.

Le prochain Grand Prix se tiendra du 29 au 31 mars en Argentine.

Lire aussi :

Qatar Moto2 - Qatar - Course

Cla   # Pilotes Moto Tours Temps Gap Intervalle km/h Abandon Points
1   7 Italy Lorenzo Baldassarri  Kalex 20 39'56.109     161.6   25
2   12 Switzerland Thomas Lüthi  Kalex 20 39'56.135 0.026 0.026 161.6   20
3   23 Germany Marcel Schrötter  Kalex 20 39'58.232 2.123 2.097 161.5   16
4   87 Australia Remy Gardner  Kalex 20 39'58.234 2.125 0.002 161.5   13
5   40 Spain Augusto Fernandez  Kalex 20 39'58.414 2.305 0.180 161.5   11
6   22 United Kingdom Sam Lowes  Kalex 20 39'59.443 3.334 1.029 161.4   10
7   73 Spain Álex Márquez  Kalex 20 40'01.127 5.018 1.684 161.3   9
8   10 Italy Luca Marini  Kalex 20 40'03.445 7.336 2.318 161.1   8
9   33 Italy Enea Bastianini  Kalex 20 40'09.058 12.949 5.613 160.7   7
10   97 Spain Xavi Vierge  Kalex 20 40'09.974 13.865 0.916 160.7   6
11   21 Italy Fabio Di Giannantonio  Speed Up 20 40'11.634 15.525 1.660 160.6   5
12   41 South Africa Brad Binder  KTM 20 40'12.700 16.591 1.066 160.5   4
13   5 Italy Andrea Locatelli  Kalex 20 40'14.776 18.667 2.076 160.4   3
14   2 Switzerland Jesko Raffin  NTS 20 40'15.025 18.916 0.249 160.3   2
15   88 Spain Jorge Martín  KTM 20 40'18.880 22.771 3.855 160.1   1
16   64 Netherlands Bo Bendsneyder  NTS 20 40'18.931 22.822 0.051 160.1    
17   89 Malaysia Khairul Pawi  Kalex 20 40'20.087 23.978 1.156 160.0    
18   77 Switzerland Dominique Aegerter  MV 20 40'23.013 26.904 2.926 159.8    
19   24 Italy Simone Corsi  Kalex 20 40'23.139 27.030 0.126 159.8    
20   62 Italy Stefano Manzi  MV 20 40'36.383 40.274 13.244 158.9    
21   3 Germany Lukas Tulovic  KTM 20 40'39.112 43.003 2.729 158.8    
22   16 United States Joe Roberts  KTM 20 40'40.321 44.212 1.209 158.7    
23   65 Germany Philipp Oettl  KTM 20 40'43.766 47.657 3.445 158.5    
24   20 Indonesia Dimas Ekky Pratama  Kalex 20 40'53.705 57.596 9.939 157.8    
25   18 Andorra Xavi Cardelus  KTM 20 41'14.858 1'18.749 21.153 156.5    
26   72 Italy Marco Bezzecchi  KTM 20 41'31.926 1'35.817 17.068 155.4    
  dnf 45 Japan Tetsuta Nagashima  Kalex 2 4'08.708 18 Laps 18 Laps 155.7 Accident  
  dnf 96 United Kingdom Jake Dixon  KTM 2 4'13.242 18 Laps 4.534 152.9 Accident  
  dnf 35 Thailand Somkiat Chantra  Kalex 1 2'10.587 19 Laps 1 Lap 148.3 Retirement  
  dnf 9 Spain Jorge Navarro  Speed Up           Accident  
  dnf 11 Italy Nicolò Bulega  Kalex           Accident  
  dnf 27 Spain Iker Lecuona  KTM           Accident
 

 

Article suivant
Moto, horaires et couverture TV du GP du Qatar en Suisse

Article précédent

Moto, horaires et couverture TV du GP du Qatar en Suisse

Article suivant

Diaporama : le Suisses Aegerter, Lüthi et Forward Racing au GP du Qatar

Diaporama : le Suisses Aegerter, Lüthi et Forward Racing au GP du Qatar
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news