MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Dovizioso : "Il faut regarder la vue d'ensemble"

partages
commentaires
Dovizioso : "Il faut regarder la vue d'ensemble"
Par :
31 mars 2019 à 21:34

Conscient de ne pas avoir eu les armes pour rivaliser avec Márquez, le pilote italien se satisfait des gros points obtenus en Argentine, qui seront selon lui cruciaux dans l'optique du championnat.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Deuxième place de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, troisième place d'Andrea Dovizioso, Ducati Team
Troisième place d'Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team, deuxième place Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, troisième place Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

La victoire lui aura été inaccessible, mais l'essentiel est ailleurs pour Andrea Dovizioso. Sur une piste qui a rarement bien fonctionné pour Ducati, l'Italien a en effet parfaitement limité les dégâts avec la troisième place à l'arrivée.

Celui-ci avait même la deuxième place à portée de main, avant qu'un Valentino Rossi insistant ne lui dame le pion dans le tout dernier tour. Pas de quoi attrister le numéro 4, conscient d'avoir engrangé de précieux points en Argentine dans l'optique du championnat.

"Notre objectif était de finir sur le podium, et c'est ce que nous avons fait, donc nous sommes contents de prendre des points importants sur une mauvaise piste [pour nous]", a-t-il ainsi déclaré en conférence de presse.

Regrets sur le choix du pneu soft

Le transalpin pourra néanmoins regretter le choix du pneu soft à l'arrière, dont la dégradation l'a contraint à baisser de régime en fin de parcours, là où Rossi en avait encore en réserve grâce au pneu medium. "Je ne suis cependant pas trop content de la façon dont les pneus se sont comporté durant la course", a reconnu Dovizioso. "Je n'ai pas pu être rapide comme je le voulais lors des dix derniers tours, pour pouvoir créer un écart avec Vale. Il a très bien étudié ma façon de piloter, et a pu me doubler dans le dernier tour sans que je puisse répliquer. Mais la troisième place, ça me va. Je ne suis pas vraiment content de la façon dont ont fonctionné les pneus, donc nous devons étudier cela, et comprendre ce que nous pouvons améliorer."

Lire aussi:

Reste que sa troisième place acquise à la régulière est un sérieux pas en avant comparé à il y a un an. Lors de la précédente édition du GP d'Argentine, Dovizioso n'avait pu en effet faire mieux que sixième, le tout en bénéficiant de nombreux accrochages et abandons devant lui.

Encore une preuve donc du bond en termes de compétitivité de la Desmosedici cette année. "L'an dernier, j'étais une seconde plus lent que cette année", souligne-t-il. "Cela prouve que la progression est importante. L'objectif était le podium et nous l'avons atteint. Nous devons être contents de cela, même si ce n'est pas assez car nous avons lutté contre de bons pilotes. L'an dernier j'ai fini sixième uniquement parce que beaucoup de pilotes avaient des choses folles et avaient chuté, donc je pense que la progression est énorme."

Peu de terrain perdu sur Márquez 

Avec un Marc Márquez intouchable durant tout le week-end et un Rossi intercalé en course, Dovizioso perd cependant le leadership au championnat. Beau joueur, l'Italien n'a pas manqué de saluer la prestation de son rival espagnol, insistant tout de même sur l'importance des points glanés aujourd'hui et le peu de terrain perdu.

"Quand Marc est comme cela, il est imbattable, mais malheureusement ce n'est pas nouveau sur certaines pistes", a-t-il reconnu. "Mais il faut regarder la vue d'ensemble, et essayer de ramener le maximum de points."

Et c'est ce qu'a fait le pilote Ducati, qui devra sans doute faire de nouveau le dos rond lors de la prochaine manche, qui se tiendra sur un autre circuit fétiche du numéro 93, à savoir le COTA, où ce dernier est tout bonnement invaincu depuis l'introduction du circuit texan au calendrier, en 2013.

 

Article suivant
Quartararo a "beaucoup appris" en Argentine

Article précédent

Quartararo a "beaucoup appris" en Argentine

Article suivant

Pour Crutchlow, Márquez ou Rossi n'auraient pas été pénalisés

Pour Crutchlow, Márquez ou Rossi n'auraient pas été pénalisés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Willy Zinck