Ducati - "La victoire est un objectif, pas une promesse"

Avec l'épreuve de Misano, Ducati se déplace à moins de 150 km de ses ateliers. Un rendez-vous qui suscite beaucoup d'attentes chez les Rouges, poussés par l'envie de bien faire à domicile, mais aussi par la cible fixée pour 2015 : la victoire.

"L'objectif doit être celui-là," confirme Gigi Dall'Igna dans un entretien à Motorsport.com. "C'est celui que nous nous sommes fixé au début de la saison et je ne pense pas qu'il faille le modifier en cours de route."

"Je pense qu'il peut y avoir des pistes et des conditions qui nous permettent d'essayer de l'atteindre," poursuit le Directeur Général de Ducati Corse, qui peut se féliciter des sept podiums décrochés jusqu'à présent. "Quasiment toutes les pistes qui nous attendent sont relativement bonnes pour la GP15. Et puis certaines d'entre elles ont des caractéristiques qui conviennent au style de pilotage de nos pilotes."

"Je suis confiant et je crois que l'objectif que nous nous étions fixé en début de saison doit être maintenu d'une manière ou d'une autre. Après, c'est un objectif, pas une promesse," précise néanmoins le grand patron.

De récents essais à Misano

Et la fausse promesse que souhaite surtout éviter Gigi Dall'Igna, c'est celle d'un succès à domicile. C'est d'autant plus vrai que les récentes éditions du Grand Prix de Saint-Marin ont été avares en récompenses pour le constructeur italien, dont le dernier podium sur place remonte à 2011 et à la deuxième place quelque peu inespérée de Valentino Rossi.

Afin de mettre toutes les chances de son côté, Ducati a donc bloqué une journée de travail sur place il y a deux semaines. Prudent, Gigi Dall'Igna rappelle toutefois que cette séance visait avant tout à valider les récents développements.

"Nous n'avons pas travaillé en préparation de la course, mais afin de vérifier des développements que nous avons introduits lors des dernières courses, en particulier avec Dovizioso parce que Iannone a vraiment peu tourné," explique le grand patron. "Nous voulions confirmer qu'il s'agissait de mises à jour positives et nous avons réussi à trouver un compromis entre toutes les bases de réglages que nous avons utilisées sur 2015."

"Je pense qu'il s'agit d'une meilleure base que celle que nous avions jusqu'à Brno," poursuit-il. "Cependant, étant donné que nous avons travaillé ainsi, je ne peux pas dire que nous avons réalisé un test qui serve pour la course de Misano parce que la piste n'étaient pas dans les bonnes conditions pour le faire (il a plu le matin, ndlr)."

Nous ne pouvons pas dire que nous avons résolu le problème une bonne fois pour toutes, mais nous l'avons identifié et mis en oeuvre des contre-mesures pour récupérer du terrain.

Gigi Dall'Igna

"Nous avons identifié l'aspect le plus important qui nous a pénalisés sur certaines courses. Je fais référence en particulier à Barcelone et au Sachsenring," poursuit Dall'Igna. "Ensuite nous avons identifié le point critique et nous y travaillons. Bien entendu, nous ne pouvons pas dire que nous avons résolu le problème une bonne fois pour toutes, mais le fait de l'avoir identifié et d'avoir mis en oeuvre des contre-mesures pour récupérer du terrain, c'est déjà quelque chose qui me rend optimiste."

Après le regain de sensations connu par Andrea Dovizioso à Silverstone, Ducati souhaitera confirmer ses progrès cette semaine. Mais point de confiance aveugle pour le stoïque Gigi Dall'Igna, qui se montre aussi prudent en public que travailleur en interne pour faire avancer la GP15.

"Misano est une piste différente de Silverstone, alors on verra bien ce que ça donnera," prévient-il. "Ceci dit, l'année dernière ça s'était plutôt bien passé, surtout avec Dovizioso. Je m'attendrais donc à une bonne course parce que les caractéristiques de la piste conviennent bien à son style de pilotage."

Interview réalisée par Matteo Nugnes

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Circuit Misano
Pilotes Andrea Dovizioso , Andrea Iannone
Équipes Ducati Team
Type d'article Interview
Tags dalligna, ducati, gp15, misano, victoire