Morbidelli "se bat contre le temps" pour revenir à Misano

Yamaha n'a pas encore la certitude que Franco Morbidelli pourra faire son retour en MotoGP et son arrivée dans l'équipe officielle au GP de Saint-Marin. Valentino Rossi a vu son compatriote "souffrir énormément" pendant son processus de rééducation.

Morbidelli "se bat contre le temps" pour revenir à Misano

Cela fait maintenant près de trois mois que Franco Morbidelli n'a plus disputé de course en MotoGP. Après le GP d'Allemagne, l'Italien s'est blessé au Ranch de Tavullia, sur un genou gauche fragilisé depuis plusieurs mois. Opéré à la fin du mois de juin, Morbidelli suit depuis un long processus de rééducation. Il a pu faire son retour sur une moto à Misano la semaine dernière mais il n'était pas encore apte à rouler au GP d'Aragón et vise un retour au GP de Saint-Marin.

Ce retour ne se fera pas dans le team Petronas mais dans l'équipe Yamaha officielle, en quête d'un remplaçant permanent à Maverick Viñales. Les premiers essais sont prévus dans moins d'une semaine à Misano, mais Morbidelli n'a pas encore la certitude de pouvoir y rouler selon Massimo Meregalli. "On attend Franky", a confié le team manager du team Yamaha factory sur le site du championnat. "La convalescence se passe bien. Ce n'est pas sûr à 100% qu'il sera suffisamment en forme et guéri pour revenir à Misano, mais on le saura assez rapidement."

Opéré du ménisque et du ligament croisé antérieur du genou gauche, Morbidelli a vécu une convalescence difficile et rien ne garantit qu'il recevra le feu vert des médecins pour rouler à Misano. "Franco se bat contre le temps, parce que l'opération était sérieuse", a expliqué Valentino Rossi, coéquipier de Morbidelli dans le team Petronas mais aussi mentor du vice-Champion 2020 dans la VR46 Riders Academy. "La blessure au genou de Franco était assez mauvaise. C'était une opération profonde."

Lire aussi :

"Tout se passe bien mais la rééducation est très sérieuse. J'ai vu Franky souffrir énormément. Cela lui demande beaucoup, beaucoup d'efforts chaque jour. C'était mieux récemment, ça s'est amélioré. Il va essayer d'être à Misano et j'espère qu'il pourra être bon."

Plusieurs pilotes se sont succédé pour remplacer Franco Morbidelli durant sa convalescence. Le team Petronas a d'abord approché Cal Crutchlow, pilote d'essais de Yamaha, qui a refusé pour se concentrer sur des tests prévus à Motegi. L'équipe s'est ensuite tournée vers les pilotes de la marque en WorldSBK, d'abord Toprak Razgatlioglu puis finalement Garrett Gerloff en raison du refus du Turc.

Gerloff était donc aligné à Assen mais au Red Bull Ring, c'est Crutchlow, dont les tests au Japon ont été annulés, qui a été titularisé. Il n'a finalement disputé que deux courses sur la M1 aux couleurs de Petronas puisque l'équipe Yamaha officielle l'a appelé en renfort après s'être séparée de Maverick Viñales. Depuis Silverstone, c'est donc Jake Dixon, 19e du Moto2, qui roule pour le team SRT. Andrea Dovizioso est attendu sur la Yamaha satellite la semaine prochaine, un choix dans la durée puisque l'Italien doit finir la saison et rester en 2022.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

EL1 - Marc Márquez dominateur grâce à son pneu tendre

Article précédent

EL1 - Marc Márquez dominateur grâce à son pneu tendre

Article suivant

Iker Lecuona devrait rebondir chez Honda en WorldSBK

Iker Lecuona devrait rebondir chez Honda en WorldSBK
Charger les commentaires