Loris Baz est passé tout près d'égaler son meilleur résultat

Le Français a terminé hors des points d'un Grand Prix de Saint-Marin durant lequel il a touché du doigt la quatrième place avant de chuter à deux reprises.

Misano, c'est pour Loris Baz le souvenir, entre autres, d'une quatrième place obtenue en 2015, ce qui reste à ce jour son meilleur résultat en MotoGP et qu'il a égalé l'an dernier à Brno. Misano sous la pluie, cela pouvait être synonyme de grosse performance, et le Français ne s'est pas privé pour faire parler toute son efficacité sur piste humide lorsque le départ de la course a effectivement été donné dans des conditions automnales.

Las, les 28 tours allaient réserver tout un panel d'émotions au pilote Avintia et finalement ne pas le récompenser. Qualifié 15e sur le sec, Baz a d'emblée grimpé dans la hiérarchie en se défaisant tour à tour de Pedrosa, Barberá, Pirro, Aleix Espargaró puis Zarco dans les six premières boucles. Au septième tour, il entrait dans le top 5 en prenant l'avantage sur Miller tandis que Lorenzo et Crutchlow chutaient.

En bagarre contre le pilote Marc VDS durant trois tours et alors que la quatrième place de Viñales était en ligne de mire, le Haut-Savoyard allait lui aussi partir à la faute, perdant dans la dixième boucle tout le bénéfice des efforts fournis. Reparti avec une GP15 quelque peu endommagée, il a tenté de sauver ce qui pouvait l'être avant d'être une nouvelle fois piégé huit tours plus tard, alors qu'il venait de faire son retour dans les points. Il a finalement rallié l'arrivée à la 16e place, sans marquer d'unités.

"Le warm-up s’était vraiment bien passé, malgré ces conditions difficiles. Malheureusement, je n’avais pas le même feeling pour la course. C’est dommage, car je pense que nous aurions pu décrocher un excellent résultat", explique Loris Baz. "Je n’avais aucun grip à l’arrière et j’ai manqué de chuter à de nombreuses reprises avant de partir à la faute une première fois en perdant l’avant."

"J’avais malgré tout un bon rythme puisque j’étais sixième en bagarre pour la quatrième place. En m’élançant d’aussi loin, même en se montrant prudent, il faut prendre quelques risques et cela n’a pas fonctionné cette fois-ci", regrette-t-il. "J’ai pu repartir et je suis parvenu à doubler Pedrosa et à combler l’écart sur Bautista. La moto ayant subi quelques dégâts après ma première chute, j’ai notamment perdu mon amortisseur de direction, je me suis fait piéger une deuxième fois. J’ai simplement voulu rejoindre le drapeau à damier."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Sous-évènement Course
Circuit Misano
Pilotes Loris Baz
Équipes Avintia Racing
Type d'article Réactions